Quelle cage choisir pour mon chinchilla ?

Quelle cage choisir pour mon chinchilla ?

Vous allez bientôt accueillir chez vous un chinchilla ? Le choix de sa cage ne doit pas être laissé au hasard. En effet, le rongeur possède des caractéristiques et des besoins qui lui sont propres. Aussi, sa cage doit lui être adaptée afin qu’il puisse s’y épanouir. Il doit s’y sentir en sécurité et à l’abri. D’autre part, il doit avoir suffisamment d’espace pour y être actif. Car même si le petit animal aura ses moments de sorties en dehors de sa cage, il y passera quand même une bonne partie de son existence. Découvrez nos recommandations pour bien choisir la cage de votre chinchilla.

L’emplacement de la cage

Le lieu où vous poserez la cage doit être calme, à l’écart de bruits trop forts ou de vibrations pouvant provenir de la télévision, d’une chaîne, du lave-linge…

 

Pour autant, il ne doit pas non plus être dépourvu de toute présence. En effet, le petit animal pourrait rapidement s’ennuyer, d’autant plus s’il est seul dans sa cage. Prévoyez donc d’être présent avec lui le soir, lorsque débute sa période d’activité.

 

En revanche, ne choisissez pas la chambre comme lieu d’accueil de la cage, si vous souhaitez dormir un peu… car vous profiterez alors de la vie nocturne de votre petite boule de poils !

D’autre part, l’endroit doit être tempéré, aux alentours de 20°C, toujours en dessous de 25°C, pour le confort de votre chinchilla.

 

Vous placerez la cage à l’abri des rayons du soleil, des sources de chaleur (radiateur…) mais aussi des courants d’air et de l’humidité. La pièce doit bénéficier d’une lumière naturelle et ne pas être éclairée que par des lumières artificielles. Le chinchilla ayant également un odorat particulièrement développé, les odeurs prononcées devront être éloignées de sa cage : produits ménagers, encens, bougies parfumées, cendrier…

 

Enfin, le choix de l’emplacement de la cage devra bien sûr tenir compte des dimensions de cette dernière. Par ailleurs, vous devez pouvoir y accéder facilement notamment pour son nettoyage. Lorsque vous aurez trouvé l’emplacement idéal, vous pourrez y placer la cage et ne plus la déplacer. Car le rongeur s’habituera à son nouvel habitat et un changement de lieu peut le perturber.

La taille de la cage

Le chinchilla est un animal nocturne, il dort le jour et s’active la nuit. Plus précisément, sa période d’activité commence en fin d’après-midi ou le soir. A ce moment-là, il sera dynamique, en sautant et grimpant partout. Sa cage doit donc correspondre à son comportement et à sa manière de vivre. Elle doit notamment être grande, aussi bien en largeur qu’en hauteur.

 

Découvrez notre article sur le comportement du chinchilla si vous avez envie d’en savoir plus.

 

Les dimensions minimales de la cage sont de 80 centimètres de long, 50 de large et 80 en hauteur. Nous conseillons même une hauteur de 1 mètre afin que votre petit acrobate puisse s’épanouir complètement en grimpant comme bon lui semble !

Une cage haute contient au moins deux paliers (étages) avec des rampes d’accès. Ces plateformes ne doivent pas être grillagées car elles pourraient lui faire mal, mais plutôt en bois. Si vous adoptez deux individus, augmentez d’au moins 10 centimètres la longueur et la hauteur de la cage. Plus la cage sera grande, plus vos chinchillas seront heureux !

 

Habile et astucieux, le petit mammifère pourra vous surprendre. Saviez-vous qu’il est capable d’ouvrir la porte de sa cage si celle-ci n’est pas sécurisée ? Vous pourriez vous lever un matin en voyant la cage vide et passer du temps à le chercher dans votre maison… Pour éviter cela, vous choisirez une cage avec un système de fermeture efficace !  C’est le cas des cages que vous trouverez dans nos magasins.

La cage à barreaux

La cage à barreaux en métal est le meilleur choix pour votre petit compagnon. Les barreaux en métal supporteront les dents du rongeur s’il décide de s’y attaquer… L’espacement des barreaux doit être assez étroit, 2 centimètres maximum : il peut arriver que le chinchilla cherche à sortir de la cage et il ne doit pas se faire mal en essayant de passer entre les barreaux. Ceux-ci sont disposés à la fois de manière horizontale et verticale, ce qui facilite l’escalade du petit grimpeur.

 

De plus, ce type de cage permet de fixer facilement les éléments indispensables à l’alimentation de l’animal : râtelier, mangeoire, abreuvoir.

La cage à barreaux contient un bac à litière amovible pour faciliter son entretien. Une litière végétale (chanvre, lin, maïs) est conseillée, elle peut être aussi en copeaux de bois non toxique. Certains modèles de cage possèdent des roulettes ce qui peut vous aider pour le nettoyage (même s’il n’est pas conseillé de bouger la cage fréquemment pour ne pas perturber son petit habitant !).

 

Les cages avec des parois pleines, en verre ou en plexiglas, ne conviennent pas aux chinchillas. En effet, l’aération est moins bonne et elles ne vous permettent pas d’avoir une relation directe avec l’animal. Sa vision étant moins bonne que son ouïe et son odorat, il pourrait se sentir un peu coupé du monde en n’ayant pas de contact direct avec l’extérieur. De plus, elles ne lui offrent pas la possibilité de grimper ! Même en installant à l’intérieur des étages et des rampes d’accès, ces cages ne sont pas adaptées.

Les accessoires de la cage

La cage de votre chinchilla doit contenir tous les éléments et accessoires nécessaires à sa vie quotidienne. Ils seront disposés par « espace » : repos, jeux, repas, hygiène.

 

Pour son coin repos, prévoyez une petite cabane ou un abri dans lequel il pourra se reposer en toute tranquillité. Vous pouvez la placer en hauteur, sur un des étages. Naturellement, plusieurs individus dans la même cage devront avoir chacun leur propre maisonnette !

 

Son espace repas est composé de plusieurs éléments. Tout d’abord, un râtelier à foin, accroché aux barreaux de la cage, est indispensable. En effet, le foin est l’aliment de base de votre petit animal et le râtelier doit être rempli en permanence.

Une gamelle ou écuelle contiendra les granulés complets que vous lui donnerez une fois par jour. A la place de l’écuelle vous pouvez opter pour une mangeoire à fixer à la cage. L’intérêt est d’éviter d’avoir des résidus de nourriture dans la litière et, à l’inverse, d’avoir de la nourriture souillée, ce qui peut arriver avec une gamelle posée sur le fond de la cage. 

 

Découvrez notre article sur comment aménager la cage de son chinchilla si vous avez envie d’en savoir plus.

 

Le troisième élément nécessaire à l’alimentation de votre petit compagnon est le biberon à eau, à accrocher aussi aux barreaux. Ce dispositif est beaucoup plus pratique qu’une gamelle d’eau et permet de garder une eau saine et non souillée. Elle évite aussi les projections de liquide à l’intérieur de la cage.

En complément, vous pouvez suspendre à la cage un petit panier à légumes afin de ne pas mélanger ces derniers avec les granulés. Les légumes et fruits doivent être donnés occasionnellement aux chinchillas.

 

Vous souhaitez en savoir plus sur l’alimentation du chinchilla ? Découvrez notre article Comment bien nourrir son chinchilla ?

 

D’autre part, le petit rongeur doit avoir à sa disposition un coin hygiène, avec un bac pour ses bains de sable. En effet, le chinchilla se nettoie tout seul en se roulant dans de la terre à bain. Celle-ci lui permet de se débarrasser des saletés et d’entretenir son pelage. Découvrez notre article Comment prendre soin de son chinchilla ? pour en savoir plus sur l’hygiène de ce petit mammifère.

Afin de préserver la vie sauvage, l’animal dont vous venez de faire l’acquisition ne doit pas être relâché dans le milieu naturel

Notre sélection de cages

Cage Lapins nains Caesar 3 de Luxe Gris - L.100 x l.50 x H.51 cm

Savic

64,95 €

Cage Nero 3 de luxe bleu marine pour lapin nain

Savic

56,95 €

Ferplast - Cage Rabbit 100 grise L.95 x l.57 cm

Ferplast

58,50 €

Chinchilla : caractère, alimentation, santé

Lire la suite

Les différentes couleurs de chinchillas

Lire la suite

Comment aménager la cage de votre chinchilla ?

Lire la suite