Cactus : variétés, plantation, entretien et association

Cactus : variétés, plantation, entretien et association

De nos jours, le cactus est une plante décorative très tendance dans les jardins secs et exotiques, mais aussi en intérieur. Il en existe une grande diversité de variétés qui possèdent différentes formes, en candélabre, en boule, en touffe, à raquettes, cylindrique…. Cette plante ne manque pas de piquant, même si elle peut ne pas avoir d’épines, et peut atteindre une hauteur plus ou moins importante. Découvrez quel cactus choisir pour lui trouver sa place dans votre intérieur ou s’harmoniser parfaitement avec votre aménagement extérieur.

Présentation du cactus et de ses variétés

Ses principales caractéristiques et formes

 

Issu de la famille des cactacées, il existe différentes variétés de cactus, plus précisément 2 500 espèces réparties en 90 genres environ. Contrairement aux idées reçues, cette plante ne peut pas se passer d’eau. Toutefois, elle conserve une réserve de suc dans ses tissus.

 

Ainsi, elle peut survivre pendant de longues périodes de sécheresse, qui sévissent régulièrement dans les zones dont elle est originaire. En effet, elle est présente surtout au Mexique et dans le sud des États-Unis, c’est-à-dire dans des zones arides, voire désertiques. Cela ne l’empêche pourtant pas de très bien s’adapter dans nos climats tempérés et méditerranéens. De la variété de cactus d’Amérique au cactus mexicain, tous deux sont très prisés en Europe pour décorer aussi merveilleusement l’intérieur que l’extérieur des habitations.

Ils sont divisés en 5 formes principales. D’un côté, vous avez les arbustifs qui ressemblent donc à un arbre avec des branches, mais dont les tiges sont plus fines. Il y a aussi les arborescents qui sont plus ou moins identiques aux précédents. Certains cactus ont une forme arrondie et parfois même cylindrique. Enfin, il existe même des cactus grimpants même si cela ne concerne qu’un nombre restreint d’espèces peu communes dans nos régions.

 

Quelles sont les différentes variétés ?

 

On peut en trouver une multitude, mais en premier lieu, il convient, pour simplifier les choses, de distinguer les variétés d’intérieur et d’extérieur. Voici quelques-unes des espèces les plus répandues qui vous permettront d’apporter de la couleur et un peu d’originalité.

En intérieur, vous pourrez succomber pour le mamillaire, aussi appelé cactus coussin, qui compte déjà 180 espèces distinctes. Il craint le gel et demande une température ne baissant pas en dessous de 5 °C. Ce petit végétal est originaire des zones semi-désertiques d’Amérique centrale, du sud des États-Unis, du Venezuela, de Colombie mais aussi des Antilles.

 

De forme cylindrique ou sphérique, il dépasse à peine une hauteur de 40 cm et un diamètre de 20 cm. Il possède des aiguillons sur ses aréoles et ses tiges peuvent être couvertes par des filaments soyeux et laineux. Des fleurs de couleur jaune, rose, rouge, orange clair ou blanche, en forme d’entonnoir, apparaissent en couronne. Après la floraison, il se forme de petits fruits rouges ou verts de forme ovale.

Mamillaire, Cactus coussin

À partir de 4,04 €

Si vous recherchez une variété de cactus intérieur, le cactus fleurs séchées comblera toutes vos attentes. Idéalement, il peut être installé dans les bureaux, les pièces de vie, les entrées, ou encore les vérandas. Il donne des fleurs de différentes couleurs, ce qui permet de conférer une touche colorée à votre intérieur. Il est enfin facile à cultiver puisqu’il ne nécessite qu’un léger arrosage.

 

La variété des cactus en pot pour la maison comprend également le cactus araignée. Il se distingue par ses touffes d’aiguilles et sa fente horizontale qui se trouve au bas des tubercules. Sa taille peut atteindre entre 4 et 30 cm de diamètre et il est de forme arrondie.

 

Il s’orne généralement de fleurs diurnes rouge vif au printemps ou en début d’été. Toutefois, ces fleurs peuvent aussi être de couleur blanche ou rose. Pour la grande majorité d’entre eux, ils ne supportent pas d’être exposés directement au soleil. C’est pourquoi il faut les placer dans un endroit assez lumineux, mais sans soleil direct. Dans l’idéal, près d’une fenêtre avec un voilage léger.

Pour embellir l’intérieur de votre maison, vous pouvez encore choisir le cactus cierge. Il peut prendre la forme de colonne ou de chandelier. Il est vrai que la ramification de son tronc est assez fréquente, ce qui donne de nouvelles branches latérales. Lorsqu’il atteint 5 ou 6 ans et si certaines conditions sont respectées, elle va se parer de grandes fleurs hermaphrodites et nocturnes. Ces dernières apportent réellement une touche décorative avec leur couleur principalement blanche, teintée de jaune, vert ou rouge.

 

La floraison se déroule entre juillet et septembre puis laisse sa place à des fruits charnus et ovoïdes qui sont comestibles au goût acidulé. Notons qu’il a besoin d’une exposition en plein soleil afin de profiter d’un maximum de chaleur et de lumière. Vous devez donc la placer à proximité des fenêtres derrière un rideau assez fin, et l’installer sur votre terrasse ou dans le jardin en été.

Cactus cierge

À partir de 26,23 €

Particulièrement originale, la variété ‘Monstruosus’ se ramifie et donne des épines foncées et fines. Dotée d’une croissance rapide, elle peut aisément atteindre jusqu’à 3 mètres en pot.

 

Conseil Jardiland : compte tenu de sa taille, mieux vaut la placer dans le jardin d’autant plus qu’elle a besoin de lumière tout au long de l’année. De plus, elle supporte très bien la chaleur et sera donc bien adapter dans les régions méditerranéennes.

 

Le coussin de belle-mère est une autre variété de cactus extérieur, assez connue du public. Il s’agit d’une espèce emblématique qui se cultive dans la plupart des jardins des régions où l’hiver est doux et sans gelée. Elle est également dénommée cactus oursin en raison de sa forme ronde surmontée d’épines. Il possède en outre 20 à 40 côtes assez anguleuses ainsi que des aréoles jaunes. Ces dernières possèdent des aiguillons acérés, très raides et un peu courbés. Il est originaire du Mexique, plus précisément du désert de Sonora. Sa durée de vie peut atteindre jusqu’à 35 ans.

Astuce Jardiland : si vous vivez dans un climat plus froid, conservez-le en pot dans une véranda ou une serre pendant l’hiver avant de le sortir en été.

 

Enfin, le figuier de barbarie ou « cactus-raquette » est très répandu dans les régions méditerranéennes. Il fait probablement partie des plus connus, notamment grâce à ses fruits juteux et comestibles et à ses qualités ornementales.

Sa plantation

Plantation en terre ou en pot

 

Compte tenu de ses qualités ornementales et de sa touche d’exotisme, le cactus s’impose de plus en plus dans et hors de nos maisons. En fonction de sa variété, il est tout aussi possible de le cultiver en pot qu’en pleine terre. Toutefois, dans ce dernier cas, il convient de choisir une espèce rustique. Cette solution est particulièrement adaptée dans les régions où les risques de gel sont assez réduits, proches du littoral, et notamment sur les côtes méditerranéennes. Dans le cas où vous résidez dans une zone au climat plus frais, il est important d’opter pour des variétés rustiques qui résistent au froid.

 

Conseil Jardiland : si vous habitez une région plus froide où les gelées sont fréquentes sachez que, contrairement aux idées reçues, certaines espèces peuvent supporter une température allant jusqu’à — 20° C.

Où et comment les planter ?

 

Pour planter votre cactus, il est conseillé de choisir un emplacement ensoleillé et chaud. Vous pouvez, par exemple, choisir une situation abritée des vents froids par un mur exposé plein sud. Il est d’ailleurs recommandé d’opter pour un endroit en pente ou surélevé afin d’assurer un meilleur drainage. Pour l’installer, vous pourrez aménager une rocaille surélevée.

 

En revanche, vous ne devez pas le cultiver dans un sol riche en matière organique ou sur un terrain argileux et lourd. En effet, ce dernier a tendance à retenir l’eau, le cactus ne supporte pas l’eau stagnante au niveau de ses racines (risques de moisissure).

 

Conseil Jardiland : les cactus ont tous besoin de lumière. Toutefois, certains craignent fortement la lumière directe. Demandez conseil lors de votre achat.

Ils s’épanouiront beaucoup mieux dans une terre bien drainée sablonneuse, aérée et légère, de préférence minérale. N’hésitez pas si nécessaire à ajouter, des matériaux propices au drainage tels que des graviers ou du sable grossier. Il préfère par ailleurs les sols au pH légèrement acide ou neutre.

 

Conseil Jardiland : vous pouvez tester la nature de votre sol. Si celui-ci est trop calcaire, préférez mettre votre cactus en pot.

 

Creusez un trou de plantation. Celui-ci doit représenter environ 3 fois la taille de la motte. Ajoutez au fond une partie d’un mélange de terre, de sable et de terreau spécial cactus, à parts égales. Plantez-le en prenant garde à ne pas recouvrir le collet (point entre les racines et la partie aérienne). Patientez deux semaines environ avant d’arroser.

Astuce Jardiland : vous pouvez recouvrir le sol d’un paillage minéral comme de l’ardoise pilée ou du gravier décoratif.

 

Si vous les plantez en pot, préférez un pot en terre cuite ou en plastique comme les différents modèles de la gamme ‘Roméo’. Appliquez une couche de gravier ou de billes d’argile au fond des pots avant de placer le substrat similaire à une plantation en pleine terre. Pour en savoir plus, découvrez notre article sur quel pot de fleurs choisir ?

 

A quelle période les planter ?

 

Le moment le plus propice pour planter vos cactus est au printemps, c’est-à-dire entre mi-mai et mi-juin après les derniers risques de gelées. Ainsi, vos plantes auront le temps de s’installer et leurs racines pourront se développer avant l’arrivée de l’hiver.

L’entretien au fil du temps

En plus de ses qualités esthétiques, le cactus est aussi une plante facile à entretenir qui fera le bonheur de tous les jardiniers en herbe.

 

L’arrosage

 

Il suffit de l’arroser une à deux fois par mois notamment en été et au printemps. Lorsque l’hiver approche, il est recommandé de cesser l’arrosage et de le protéger d’une humidité excessive grâce à une protection contre la pluie (bâche tendue au niveau du pied de la plante, etc…).

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur l’arrosage des cactus selon la saison.

Faut-il le rempoter ?

 

Comme pour la plantation, le rempotage se fait au printemps. Cela vous permettra de renouveler la terre et favorisera ainsi leur croissance. De même, pour le dépoter, il ne faut surtout pas tirer sur la tige, mais taper doucement sur les côtés du pot. Vous allez alors nettoyer délicatement les racines. Utilisez un pot de juste une taille au-dessus et d’un diamètre juste 1 fois supérieur à celui de votre plante. Il faut attendre plusieurs jours avant de l’arroser pour permettre aux racines de s’adapter.

 

Conseil Jardiland : lorsque vous le rempoter, assurez-vous que la terre est bien sèche. Tenez le dans un linge ou du papier journal afin d’éviter de vous blesser avec les épines.

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur le rempotage des cactus.

Les maladies et les nuisibles

Bien que simple à entretenir, le cactus est sujet à certaines maladies et parasites tels que des champignons, la pourriture ou les araignées rouges. Ce sont les premières causes de maladies chez cette espèce végétale.

 

Si vous constatez qu’il a tendance à se flétrir ou se dessécher, cela signifie qu’il manque d’eau, il faudra alors l’arroser modérément et le vaporiser. Vous pourrez également couper les parties sèches si l’arrosage ne lui redonne pas son aspect séduisant d’origine.

 

Un excès d’eau aura, pour sa part, plutôt tendance à le ramollir ou vous pourrez voir apparaître un changement de couleur ou de la pourriture à sa base. Ce type de ramollissement peut aussi être le résultat d’un champignon même si cela reste lié à un excès d’humidité. Vous pouvez essayer de couper les éléments sains et de les rempoter. Néanmoins, il est souvent trop tard.

Des tâches claires qui deviennent marron sont le résultat d’un coup de soleil. Il faut déplacer votre cactus pour qu’il ne soit pas trop exposé aux rayons directs du soleil.

 

Si les tâches sont plutôt rouges ou oranges, un excès d’humidité peut être en cause ou une température trop basse.

 

En fonction des variétés, les cactus ne disposent pas des mêmes capacités à endurer le froid. Certains supporteront des températures négatives alors que, pour d’autres, une température de 15° sera à peine suffisante. Il pourra être sauvé si vous agissez rapidement en le changeant de pièce.

Enfin, des tâches noires sont le signe d’un excès d’eau notamment à cause d’une terre qui n’est pas assez drainée. Il faudra alors changer le substrat afin que celui-ci soit plus léger.

 

Une décoloration ou un allongement non-uniforme de la plante sera le signe d’un manque de luminosité. Il suffira ainsi de le changer d’emplacement en le rapprochant d’une source de lumière.

 

Il existe d’autres champignons, maladies ou parasites qui peuvent l’atteindre. Il faut néanmoins savoir que dans la plupart des cas, cela reste généralement lié à un excès d’eau. N’hésitez pas à demander conseil en magasin.

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur comment entretenir les cactus et plantes grasses.

Associations avec d’autres plantes

Du fait de la remarquable diversité des cactus, l’association la plus courante est de les marier, surtout en intérieur, avec des succulentes, et même des plantes grasses.

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article dédié aux succulentes.

 

En pot ou même dans un contenant en verre, ces mélanges sont immanquablement du plus bel effet et confèrent une note zen et agréable. N’hésitez pas non plus à opter pour un grand pot dans lequel vous pourrez mélanger des variétés de différentes tailles, couleurs et formes.

 

Très courants dans les régions du Sud des Etats-Unis, les cactus sont particulièrement conseillés pour la réalisation de jardins secs.

Vous pourrez les combiner avec des palmiers, des dasylirions, des euphorbes ou encore des cordylines. Pour jouer sur la note exotique, ajoutez des crocosmias, agastaches ou tritomas. La floraison originale des agapanthes viendra magnifiquement compléter le tableau.

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article qui vous explique comment créer un jardin sec, et nos conseils de culture du palmier, l’agapanthe.

 

Pour une atmosphère plus méditerranéenne, les plantes typiques comme la lavande, la sauge ornementale ou la sauge de Jérusalem, ou l’hélianthème seront une pure merveille. Agrémentez le tout avec des plantes au feuillage bleuté ou argenté et apportez une touche de légèreté avec les cheveux d’ange ‘Pony Tails‘. Disposez l’ensemble dans une rocaille surélevée pour un effet optimal.

 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur les sauges ornementales et la lavande.

Bienfaits du cactus

Certaines espèces sont comestibles et riches en calcium, en bêta-carotène et en fibres. Sans oublier qu’elles sont aussi en mesure d’absorber les graisses et les sucres.

 

Ainsi, la consommation de figue de Barbarie est recommandée aux personnes qui manquent de dynamisme. Ce fruit, issu du Figuier de Barbarie, est riche en vitamines C et E. De plus, il contribue à une excellente santé cardiovasculaire grâce à ses propriétés vasodilatatrices et anti-inflammatoires. Riche en oméga-6, il répare les cheveux abîmés et secs ainsi que les peaux en manque d’hydratation.

 

Véritable plante d’ornement, à la fois atypique et esthétique, le cactus est à la pointe des tendances. Il peut aussi bien être installé à l’intérieur qu’à l’extérieur d’un logement. De plus, il existe une multitude de variétés. Ainsi, vous aurez amplement le choix parmi les innombrables tailles et formes pour trouver la plante qui s’harmonisera le mieux avec votre décoration, votre espace et vos envies. Facile à planter et à entretenir, il vous ravira pour longtemps.

Notre sélection de cactus pour décorer votre intérieur

Figuier de Barbarie

À partir de 8,95 €

Cactus, cactées

À partir de 1,95 €

Cactus araignée

À partir de 3,90 €

Cactus cierge 'Monstruosus'

À partir de 5,50 €

Coussin de belle-mère, Cactus oursin

À partir de 13,95 €

Jungle Fever - Terreau Cactus et Succulentes

Undergreen

3,50 €

Les 5 erreurs à éviter pour vos plantes d’intérieur

Lire la suite

Comment entretenir un cactus en extérieur ?

Lire la suite