Quels bulbes à floraison printanière choisir ?

Quels bulbes à floraison printanière choisir ?

Les bulbes de printemps marquent la fin de la période hivernale et signent avec grâce le retour des beaux jours. Faciles à installer, tout aussi simple à cultiver, ils sont une joie au jardin et un plaisir pour le jardinier. Petite présentation de treize d’entre elles à planter dès le début de l’automne…

Conseils pour bien planter les bulbes de printemps

C’est à l’automne que vous installerez les bulbes qui viendront fleurir jardin, terrasse et balcon au printemps suivant.

Chaque espèce choisie aura ses besoins spécifiques même si quelques règles générales sont à suivre.

– prêtez une attention particulière à la profondeur de plantation ;

– utilisez l’outil approprié, un plantoir à bulbes ;

– positionnez bulbes et cormes correctement, à savoir pointe vers le haut ;

– assurez-vous que le milieu de plantation soit bien drainé, n’hésitez pas à amender la terre avec du sable ou un peu de gravier si celle-ci est trop lourde ;

– laissez le temps faire son œuvre sans apporter ni arrosage ni engrais.

 

Et pour tout savoir en détail, lisez notre article :

Quand et comment planter les bulbes de printemps ?

L’adieu à l’hiver : Perce-Neige, Scille et Crocus

Elles sont les fleurs de la persévérance et du renouveau, de la transition entre frimas et premiers rayons solaires. Elles annoncent le printemps de la plus belle des manières.

 

Le Perce-Neige

 

Galanthus doit son nom commun au fait qu’il est capable de percer un petit tapis de neige et de se frayer ainsi un chemin à la rencontre du printemps qui s’annonce.

Dès janvier et pour certains cultivars jusqu’en avril, le Perce-Neige recouvre d’un tapis blanc immaculé sous-bois, gazon mais également premières potées.

Ces inflorescences retombantes, clochettes plus ou moins complexes, se plaisent en groupe.

Leurs bulbes s’installent très tôt dans l’automne, à 8 cm de profondeur, pas plus !

La Scille

 

Les scilles composent une vaste famille dont la floraison tapissante s’étend des dernières heures de l’hiver au milieu du printemps.

 

Dès le mois de janvier, la Scille Mischtschenkoana Tubergeniana offrira de petits épis floraux bleu très pâle strié de bleu plus soutenu.

Elle sera relayée par les tout aussi ravissantes clochettes étoilées, blanches, mauves ou encore bleu intense d’une Scille de Sibérie.

 

Quelque soit votre choix de variétés, la Scille réveillera avec gaieté rocaille, massif et jardinière.

 

Le bulbe s’installe dès septembre à 8 ou 10 cm de profondeur.

Le Crocus

 

Blanches, roses, mauves et parfois jaunes, unies ou panachées, ces petites fleurs en forme de coupes posées au ras du sol annoncent avec malice l’arrivée du printemps.

 

Que vous choisissiez les précoces crocus botaniques ou les hybrides hollandais à plus grandes fleurs, cette vivace à corme s’installe dès la fin de l’été et tout au long de l’automne, à 10 cm de profondeur environ.

 

Laissé en place, le Crocus prendra ampleur et vigueur d’une année à l’autre et fleurira de plus en plus généreusement pelouse, rocaille et jardinière.

 

Tout savoir sur le Crocus

Verticalité printanière : Allium, Fritillaire et Iris

Elles se déclinent toutes en plusieurs hauteurs mais, avec des cultivars excédant le mètre de haut elles offrent la possibilité rare d’une verticalité élégante au jardin dès les premières heures du printemps.

 

L’Allium

 

Comment se lasser de leur silhouette hors du commun.

Pouvant atteindre 1.50 m de haut, les Alliums ou ails d’ornement surplomberont avec nonchalance vos massifs de leurs belles ombelles sphériques dressées au sommet de tiges graciles mais résistantes. Les inflorescences composées d’une multitude de petites fleurs très mellifères – allant du blanc au jaune en passant par tout un nuancier de rose – agrémenteront le jardin tout au long du printemps et une partie de l’été selon la variété choisie. L’Allium s’installe de préférence avant la fin octobre, à 10 ou 15 cm de profondeur, et reste en place d’une année à l’autre.

La Fritillaire

 

Dès mars et jusqu’aux derniers jours du printemps, profitez des diverses mais toujours originales floraisons des différentes variétés de Fritillaire.

 

Qu’il s’agisse des fleurs en couronnes, jaunes ou oranges, de la haute (1.50 m), majestueuse et bien nommée Fritillaria imperialis, de la robe en damier de la petite (25 cm) et non moins décorative Fritillaire pintade, ou des spectaculaires hampes des Fritillaria persica, les bulbes s’installent de préférence en début d’automne, généralement de 10 à 20 cm de profondeur.

 

Les besoins en termes de culture seront cependant différents selon l’espèce choisie.

L’Iris

 

Un choix de couleurs impressionnant – du jaune au rouge, du rose au violet, du blanc au noir –, des robes unies, des robes marbrées, du bicolore ou du strié, des pétales bien lisses, ondulés ou froissés.

 

Que vous le choisissiez Lilliput (moins d’une vingtaine de centimètres de haut) ou Grand barbu (plus d’1 m),

l’Iris des jardins n’a pas fini de vous étonner par la diversité de ses cultivars, l’impétuosité de ses grosses fleurs, son port altier que vous apprécierez tant en massif qu’en potées.

 

Il se plante en butte, à fleur de surface, du printemps à l’automne pour une floraison tout au long du printemps suivant.

Un charme intemporel : Anémone, Renoncule, Narcisse et Tulipe

Elles sont reconnaissables entre toutes. Leurs fleurs font partie des plus belles et des plus incontournables. Elles sont l’essence même du jardin qui s’éveille, parmi le plus irrésistible de ce que la nature a à offrir.

 

L’Anémone

 

Cette belle vivace bulbeuse apportera aux premiers jours du printemps ses couleurs éclatantes.

Le plus souvent tapissantes, et n’excédant pas les 50 cm de haut, de formes variées, simples ou doubles, les fleurs sont blanches, roses, rouges ou même bleues !

Au cœur d’un massif ou d’une potée ou en vaste groupe, à la lisière d’un bosquet, l’Anémone de printemps s’installe en automne, à 7 ou 8 cm de profondeur.

 

Tout savoir sur l’Anémone

La Renoncule

 

Elles sont éclatantes de couleurs, multiples dans la forme. Généralement assez basses (50 cm de moyenne), les Renoncules des fleuristes – Ranunculus asiaticus – n’en sont pas moins généreuses avec leur belles fleurs globuleuses simples ou doubles et une palette très large de coloris possibles.

 

D’avril à juin, illuminez par touche de jaune, rouge, orange, mauve, blanc et même de vert vos plates-bandes et bordures, mais également vos bouquets.

 

Pour une floraison généreuse et pas trop tardive,

plantez les bulbes dès la fin de l’été à une profondeur de 5 à 10 cm.

 

Tout savoir sur la Renoncule

Le Narcisse

 

Souvent amalgamée avec la Jonquille, le Narcisse est en réalité un vaste genre – Narcissus – auquel cette dernière appartient.

 

Vous pourrez donc choisir la sauvage Narcissus jonquilla ou la classique Narcissus pseudonarcissus à fleur jaune solitaire, si reconnaissable avec sa forme en trompette.

À moins que vous ne préfériez les fleurs plus imposantes du Narcisse Dutch Master ou la gracieuse floraison blanc immaculé d’un Narcisse des poètes.

Simples, doubles, solitaires ou groupées. monochromes ou bicolores, tous les Narcisses ont une histoire à raconter, celle d’un printemps qui s’annonce coloré.

 

Installez les bulbes de septembre à novembre, à 10 ou 15 cm de profondeur, en petits groupes pour le meilleur effet.

 

Tout savoir sur le Narcisse

La Tulipe

 

On ne la présente plus. Elle est aussi célèbre que le nombre de ses espèces (120 environ) est important.

 

Cette fleur, le plus souvent solitaire, prend des allures bien différentes : pétale effilé, parfois très pointu, pétale arrondi, lisse, frangé, dentelé.

Un choix de couleurs infini, des plus claires aux plus sombres, des plus vives aux plus pâles.

De l’uni, du rayé, du marbré, du panaché, du dégradé.

La Tulipe dans toute sa splendeur et sa diversité illumine le jardin tout au long du printemps.

 

Alternez les variétés, mélangez les espèces, en massif dédié, en pots, en vasques et jardinières.

 

Entre octobre et novembre, installez-les assez profondément, entre 12 et 15 cm, ou au moins sous deux fois sa hauteur de terre !

 

Tout savoir sur la Tulipe

Les fleurs clochettes : Muguet, Muscari et Jacinthe

La délicatesse de leur fleur, cet esthétisme si particulier en font des fleurs à part, gracieuses et romantiques, souvent délicieusement parfumées. Elles ont quelque chose de fragile, un petit air de fête…

 

Le Muguet

 

Il est des fleurs symbole que l’on ne peut ignorer. Tout dans le Muguet ravive la mémoire. Le souvenir d’un jour férié, d’un 1er mai festif et commémoratif. Sa silhouette si personnelle et ces délicates clochettes d’un blanc pur, plus rarement rose pâle, lovées au cœur de grandes feuilles vert vif. Son parfum légèrement suave.

Offrez au jardin, aux sous-bois et aux pelouses, de magnifiques tapis de lumière. Par la même occasion vous pourrez offrir aux autres un petit brin de bonheur.

Si le Muguet en godet s’installe au printemps c’est au tout début de l’automne que vous planterez les rhizomes pas à plus de 2 ou 3 cm de profondeur.

Le Muscari

 

Même s’il existe quelques rares cultivars blancs, roses ou même jaunes, ce sont ses variétés bleues qui le caractérise.

Pastel ou marine, azur ou indigo, le Muscari dévoile son incroyable nuancier dès le printemps venu.

Ses hampes florales culminant tout au plus à 30 cm forment de splendides tapis, merveilleusement lumineux.

 

Installez-le en automne au pied des arbres, dans une rocaille, en pot ou en jardinière, à une profondeur égale à trois fois la hauteur de son bulbe.

Il vous gratifiera de ses fleurs en clochette délicatement parfumées, trente jours durant, dès le début du mois de mars.

 

Tout savoir sur le Muscari

La Jacinthe

 

Si son épi floral peut s’épanouir en intérieur au cœur de l’hiver, en extérieur il en annonce la fin.

 

Du blanc, du bleu, un incroyable camaïeu de violet et quelques pastels abricot, jaune ou rose, la Jacinthe est la star incontestée des premières jardinières de printemps mais se cultivera tout aussi bien en pleine terre.

Il vous faudra choisir parmi les innombrables coloris disponibles à moins que vous n’optiez pour nos mélanges de cultivars.

 

Dans tous les cas, cette petite bulbeuse, délicieusement parfumée, composée d’une multitude de petites fleurs en clochette et qui excédera rarement les 25 cm, se plante idéalement d’octobre à novembre à 8 ou 10 cm de profondeur.

 

Tout savoir sur la Jacinthe

Notre sélection

Jardiland - Bulbes de Narcisse botanique en mélange x25

Jardiland

5,95 €

Bulbes d’anémones de Caen Coronaria en mélange, cal. 7/8 (x20)

Jardiland

3,95 €

Bulbes de renoncules asiaticus roses, calibre 5/6 (x25)

Jardiland

3,95 €

Bulbes de renoncules asiaticus jaunes, calibre 5/6 (x25)

Jardiland

3,95 €

Ernest Turc - Bulbes de Jacinthe White Pearl x3 calibre 17/18

Ernest Turc

4,25 €

Ernest Turc - Bulbes de Jacinthe China Pink x3 calibre 17/18

Ernest Turc

4,25 €

Kapiteyn - Bulbes de Narcisse Trompet Dutch Master x200, 14/16

Kapiteyn

1,00 €

Crocus : plantation, culture, multiplication et entretien

Lire la suite

Quand et comment planter les bulbes de printemps ?

Lire la suite

Muscari : plantation et entretien

Lire la suite