Nous utilisons des cookies afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts ainsi que pour réaliser des statistiques de visite. En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez la politique d’utilisation des cookies. - En savoir plus et paramétrer les cookies - J'accepte

Bougainvillier : plantation, entretien et taille

Bougainvillier : plantation, entretien et taille

Égayant les murets et façades par ses couleurs vives et chaudes, cet arbuste méditerranéen aux bractées délicates, ressemblant à du papier de soie froissé, a tout pour plaire. La floraison abondante du bougainvillier, s’étalant de mai à novembre, est notamment très appréciée.

Présentation du bougainvillier

Le bougainvillier, également nommé bougainvillée, est originaire d’Amérique du Sud. Son nom lui vient d’ailleurs du célèbre navigateur Louis-Antoine de Bougainville, qui mena l’expédition durant laquelle il fut ramené en Europe au XVIIIe siècle. Dans le langage des fleurs, le bougainvillier est donc assimilé au voyage et à l’exotisme.

On le retrouve aujourd’hui en Méditerranée, notamment sur la Côte d’Azur, en Espagne et au Portugal, où il habille les façades de ses bractées colorées, blanches, jaunes, orangées, roses, rouges ou violettes. Une palette de couleurs qui séduit par sa diversité. Les véritables fleurs du bougainvillier sont quant à elles petites et blanches, bien plus discrètes que ses bractées.

Le bougainvillier est un arbuste grimpant, présentant des sarments épineux qui peuvent se fixer sur de nombreux supports tels qu’un mur ou un treillage. En pleine terre, il pourra atteindre jusqu’à 8 m de hauteur.

Persistant en zone tropicale, le feuillage du bougainvillier devient caduc en zone tempérée, en fonction des températures hivernales.

En hiver, le bougainvillier ne subsiste en extérieur que dans le bassin méditerranéen. Une culture en pot et une mise à l’abri du gel seront donc nécessaires pour les autres régions.

Espèces et variétés de bougainvillier

Une quinzaine d’espèces de bougainvillier existent dans les régions au climat doux et tempéré. Celles-ci se déclinent en plus de 300 variétés.

Pour les plus connues, citons Bougainvillea glabra, qui est sans conteste la variété la plus vigoureuse et résistante au froid, puisqu’elle peut supporter des températures allant jusqu’à -4 °C. Les bougainvilliers ‘Sanderiana’ et ‘Sanderiana Alexandra‘ en sont des représentants avec leurs bractées mauves et violettes.

La variété Bougainvillea ‘Vera’ est quant à elle remarquable par sa floraison exceptionnelle et son développement en buisson, qui en fait une candidate idéale à la plantation en pot ou en jardinière, ornant avec brio les balcons et terrasses sans nécessiter de tuteur. 

Devant la grande diversité des variétés proposées, les professionnels ont choisi de simplement classer par couleur les bougainvilliers. Ainsi, une préférence pour le rose vous fera pencher vers les variétés ‘Rubiana’ ou encore ‘Mini Thaï’, ‘San Diego’ pour l’orange, ‘Sanderiana’ ou ‘Violet de Mèz’ pour le violet.

Semis et plantation du bougainvillier

Vous pouvez planter le bougainvillier en pot ou en pleine terre en fonction du climat sous lequel vous vous trouvez. 

Le bougainvillier pourra être planté en pleine terre dans les régions méditerranéennes préservées du gel. Une plantation au printemps dans un sol bien drainé lui sera favorable. Il pourra alors atteindre 5 à 8 m de hauteur, d’autant plus s’il est installé le long d’un support. N’hésitez pas à le planter auprès d’une pergola ou d’une tonnelle qu’il viendra recouvrir.

Dans les régions soumises au gel, la culture du bougainvillier en pot est préférable afin de pouvoir le mettre à l’abri durant l’hiver. Utilisez un terreau spécial pour plantes fleuries et tapissez le fond du pot de billes d’argile afin de favoriser un bon drainage.

Culture et entretien du bougainvillier

Le bougainvillier apprécie les emplacements chauds et bien ensoleillés. Il résiste d’ailleurs très bien à la sécheresse. Moins il est arrosé et plus il fleurit ! Dans les régions les plus chaudes, il peut arriver qu’il se flétrisse sous une forte température, mais il retrouvera de sa superbe à la nuit tombée.

La période de croissance nécessite un arrosage régulier, mais il est essentiel de laisser sécher la terre entre deux arrosages. 

En hiver, le bougainvillier n’aura besoin que de très peu d’eau. Il faudra surtout le protéger du froid en utilisant par exemple un feutre de laine ou bâche à bulle pour les arbustes en pleine terre et en rentrant ceux en pot lors de températures négatives.

Un engrais spécial plantes fleuries riche en potasse sera appréciable en période de croissance et durant la floraison, notamment les premières années.

Taille du bougainvillier

La taille du bougainvillier n’est pas indispensable. L’arbuste fleurissant sur le bois de deux ans, une coupe trop sévère anéantira les possibilités de floraison pour la nouvelle saison. Il convient plutôt d’enlever les bractées fanées et de tailler le bougainvillier légèrement à la fin de l’hiver dans le but d’équilibrer les ramures.

Maladies et parasites du bougainvillier

Un bougainvillier cultivé en extérieur a peu de risques de contracter une maladie ou d’être victime de parasites. 

À l’inverse, en intérieur, il pourra manquer d’air humide, ce qui favorisera l’attaque de certains insectes comme les araignées rouges, pucerons, cochenilles, mouches blanches ou aleurodes.

N’hésitez donc pas à humidifier votre air intérieur ou à asperger les feuilles de votre bougainvillier à l’aide d’un pulvérisateur.

Notre sélection

Bougainvillée 'En Couleur'

À partir de 19,49 €

Bougainvillier 'Glabra'

À partir de 15,95 €

Bougainvillier

À partir de 12,95 €

Jasmin : plantation, entretien et taille

Lire la suite

Glycine : variétés, plantation et entretien

Lire la suite

Hibiscus : plantation, entretien et taille

Lire la suite