Comment utiliser les feuilles mortes du jardin ?

Comment utiliser les feuilles mortes du jardin ?

Certes ramasser les feuilles mortes n’est pas la tache la plus réjouissante à réaliser. Mais bon nombre d’outils et d’équipements sont là pour vous faciliter la vie. Et puis ce ramassage présente bien des avantages. Sécurité, esthétisme, hygiène, réutilisation en compost ou en paillis… laissez-vous convaincre !

Pourquoi ramasser – ou pas – les feuilles mortes ?

Le ramassage des feuilles paraît indispensable l’automne venu, et ce pour bien des raisons.

Des raisons purement esthétiques pour certains, plus techniques pour tous.

 

La sécurité en tout premier lieu car, laissées à l’humidité, les feuilles mortes vont former un amas glissant. De même, amalgamées dans les gouttières ou les regards, elles empêcheront le bon écoulement des eaux et une récupération efficace et saine des eaux de pluie.

D’un point de vue de l’hygiène, collées à nos semelles, elles pénètrent à l’intérieur des habitations avec leur lot de saletés.

Laissées à l’abandon, en épaisse couche, à l’extérieur, elles favorisent l’émergence des maladies cryptogamiques et l’apparition de certains insectes.

Elles provoquent également l’asphyxie et donc le jaunissement des zones herbeuses, étouffent les plantations en privant les sols d’air et de lumière.

Elles encouragent le croupissement des eaux – dans un bassin de jardin végétalisé et avec poissons, pouvant ainsi engendrer des conséquences sérieuses (si vous voulez savoir comment entretenir un bassin de jardin, consultez notre article).

 

Par contre, quand les feuilles mortes tombent en faible quantité sur des zones végétalisées et se décomposent rapidement, il peut être intéressant de les laisser en place. En se décomposant, elles fourniront un apport intéressant aux sols. Et en attendant, elles serviront également de gîte à toute une petite faune qui se prépare aux premiers froids de l’hiver.

 

Enfin, pour un enrichissement ponctuel de votre pelouse, vous pouvez laisser sur place celles qui sont éparpillées sur le gazon et passez la tondeuse dessus. Ainsi broyées, elles se décomposeront plus vite et iront nourrir les sols.

Comment ramasser les feuilles mortes ?

Procédez le plus régulièrement possible, par une journée sans vent.

Organisez l’opération en fonction de ce que vous souhaitez faire des feuilles récupérées. Si vous voulez les emmener en déchetterie, ramassez sans distinction.

 

Si vous souhaitez les utiliser pour du compost ou du paillis, vous devrez trier.

Les feuilles très épaisses seront particulièrement lentes à la décomposition ; il est recommandé de les broyer en amont de toute utilisation.

Quant aux feuilles malades, débarrassez-vous en systématiquement en les déposant dans une déchetterie.

 

Pour les opérations de nettoyage et ramassage, plusieurs outils sont à votre disposition…

Le balai à feuilles

Pour des surfaces pas trop grandes, le balai à feuilles reste un outil adéquat, efficace et peu onéreux. Il vous permettra de ramasser les déchets de tonte, les feuilles mortes et autres types de végétaux sans abîmer le gazon.

 

Présentant de longues dents souples recourbées au bout, plus ou moins nombreuses et resserrées, le balai à feuilles existe en plusieurs modèle à choisir en fonction de la nature et de la superficie des zones à couvrir.

La matière – plastique ou métal – influera sur sa solidité, sa longévité mais également sur son poids. Le choix de sa forme dépendra de la nature du terrain à traiter et de la tâche à effectuer, la largueur du modèle et le nombre de dent aussi.

Le râteau à gazon

Plus rigide, le râteau à gazon permet de ramasser l’herbe coupée et les feuilles mais pourra également être utilisé comme un scarificateur afin de gratter, griffer la pelouse et en retirer la mousse.

 

Astuce Jardiland : vous trouverez dans votre jardinerie des gammes de dispositifs interchangeables avec la possibilité d’adapter plusieurs outils sur un même manche.  

 

Pour des zones particulières, certains outils spécifiques existent. On peut citer le nettoyeur de gouttière qui, généralement doté d’une brosse à poils durs et d’un grattoir, permettra de décoller les feuilles accumulées pour faciliter leur évacuation.

 

Pour les grandes surfaces, des dispositifs plus élaborés seront certainement nécessaires : balayeuse à gazon manuelle ou mécanique avec bac de collecte intégré ou encore balai ramasseur à brosse rotative à installer à l’arrière de votre tondeuse autoportée.

Autres solutions mécaniques, les souffleurs à feuilles intégrant des fonctions d’aspiration et de broyage. De nombreux modèles sont disponibles dans votre jardinerie.

 

Pour le ramassage, plusieurs solutions s’offrent à vous.

Plus pratique que la brouette, la bâche que vous poserez en un endroit stratégique du jardin. Poussez-y les feuilles dessus et, en fin de nettoyage, trainez la bâche vers sa destination finale.

La pelle à feuilles ou la polypelle peut suffire pour de petits volumes. Les mains ramasse-feuilles qui vous permettront de ramasser à grosses poignées, rapidement, efficacement. Choisissez un modèle équipé d’un manche, vous soulagerez grandement votre dos !

 

Pour collecter, utilisez un sac à déchets verts réutilisable auto-stable et pour vos transports vers une déchetterie des sacs kraft spécialement conçus à cet effet.

Que faire des feuilles mortes ?

Nous l’avons vu, si vous souhaitez vous débarrasser de vos déchets verts, vous n’aurez pas d’autres alternatives que les mettre à la collecte si vous bénéficiez en local d’un tel service (renseignez-vous auprès de votre mairie) ou de les déposer en déchetterie. Brûler des déchets verts dans son jardin est en effet interdit par la loi.

 

Vous pourrez également choisir de les réutiliser.

 

Le compost

Les feuilles collectées, préalablement broyées au broyeur ou à la tondeuse si elles sont épaisses ou dures, sont déposées dans un composteur ou tout contenant assimilé, mélangées éventuellement à de petits branchages et aux déchets de tonte. Humidité et chaleur vont permettre la décomposition des végétaux.

Si la décomposition ne vous semble pas suffisamment rapide, vous pouvez introduire un ancien compost, de la matière organique azotée et/ou un activateur naturel comme l’ortie par exemple frais ou sous forme de purin. Pensez également à arroser de temps à autre si l’atmosphère est trop sèche. Brassez le tout au printemps. Votre compost prendra de 4 à 6 mois pour se constituer.

Déposé en surface, sur un sol légèrement griffé, il sera alors un excellent amendement et fertilisant pour votre terre de plantations ornementales ou potagères.

 

Le paillis

Vous pouvez également les utiliser telles que ramassées, surtout les plus petites, comme paillage végétal. Il présentera plusieurs avantages :

– protéger les racines des plantes frileuses et gélives ;

– nourrir la terre lors de sa décomposition, l’enrichir en humus et donc stimuler la vie du sol ;

– réduire la nécessité d’un désherbage ;

– réduire le besoin en eau.

Notre sélection

Broyeur de végétaux 2500W RSH2545B Ryobi - L.56 x l.38 x H.50 cm

Ryobi

199,95 €

Mains ramasse-feuilles EM - L.97,5 x l.50,5 x H.14,5 cm

Spear & Jackson

26,95 €

Ryobi - Souffleur aspiro-broyeur 18V OBV18

Ryobi

179,95 €

Comment choisir ses outils de taille ?

Lire la suite

Comment nettoyer le jardin et le potager après les vacances ?

Lire la suite