Nous utilisons des cookies afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts ainsi que pour réaliser des statistiques de visite. En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez la politique d’utilisation des cookies. - En savoir plus et paramétrer les cookies - J'accepte

Comment bien nourrir son chat ?

Comment bien nourrir son chat ?

Fondamentale pour sa santé et son bien-être, l’alimentation du chat obéit à certaines règles. À vous de lui procurer une nourriture convenant à son âge et à ses besoins physiologiques, tout en tenant compte de votre propre rythme de vie. Quels aliments sont les plus adaptés pour bien nourrir son chat ? Comment les lui donner ? Comment être sûr de répondre à ses besoins ? Découvrez nos conseils pour avoir un chat en pleine forme.

Respectez les petites manies de votre chat

Le chat est un être délicat, qui boudera sa nourriture si vous ne respectez pas ses petites manies. Commencez par bien séparer son coin repas du coin litière. Veillez ensuite à la propreté rigoureuse de ses gamelles, car l’odorat de votre petit félin est très développé et il ne supporte pas les mauvaises odeurs.

Si vous lui donnez des aliments humides (pâté), ils doivent être d’une fraîcheur irréprochable et servis à température ambiante : le chat apprécie peu les aliments qui viennent de sortir du réfrigérateur. Aussi, si vous avez mis au frais une boîte entamée la veille, faites-la tiédir un instant au micro-ondes avant de la servir à votre petit gourmet.

Enfin, ne changez jamais soudainement la nourriture de votre chat. Si besoin, habituez-le très progressivement à une nourriture nouvelle, en incorporant jour après jour de petites quantités des aliments nouveaux.

Le libre-service est de mise

Le chat mange par petites quantités, mais très souvent. Il peut faire 10 à 16 petits repas quotidiens, répartis sur la journée entière et sur la nuit ! C’est pourquoi la nourriture en libre-service est celle qui lui convient le mieux : il mangera alors à son rythme, se régulant de lui-même.

Il convient cependant de contrôler la ration totale consommée par jour. La quantité de nourriture pour un chat adulte se règle par rapport à son poids, à raison de :

– 50 kilocalories par kilo pour un chat d’intérieur ;

– 55 à 60 kilocalories par kilo pour un chat actif ou très actif.

Croquettes ou pâté : quelle est la meilleure nourriture pour un chat ?

La meilleure nourriture pour un chat est celle qui convient à ses besoins physiologiques. L’important est de lui donner une alimentation riche en protéines et en acides aminés : il est notamment indispensable de lui fournir de la taurine, un acide aminé qu’il n’est pas capable de synthétiser lui-même. Par contre, les glucides doivent être apportés en quantité modérée, sans dépasser 25 % de la ration énergétique.

D’un point de vue nutritif, croquettes et pâtés se valent, à condition de bien les choisir. En pratique, l’alimentation en libre-service est plus facile à réaliser avec des croquettes qu’avec des aliments humides, susceptibles de s’altérer rapidement. Vous pourrez mettre la ration de croquettes de votre chat le matin dans sa gamelle et il viendra manger à son rythme, sans que la nourriture ne s’abîme.

Mais rien ne vous empêche de vous organiser différemment et de servir par exemple à votre animal de la pâtée le matin et de mettre des croquettes à sa libre disposition pour le reste de la journée.

Quant aux friandises spéciales pour chats, elles doivent rester exceptionnelles, sous peine d’entraîner une prise de poids et de mauvaises habitudes.

Conseil Jardiland : ne donnez pas à votre chat vos restes de repas. Cette nourriture est souvent grasse et mal équilibrée pour lui et le chat n’est pas une poubelle de table !

Que donner à boire à son chat ?

L’eau est absolument indispensable à votre chat, d’autant plus s’il est nourri de croquettes. Vous laisserez en permanence de l’eau fraîche à sa disposition, en la changeant deux fois par jour. Si votre animal boit peu, vous pouvez l’inciter à se désaltérer plus souvent en multipliant les points d’eau dans la maison.

En revanche, le lait n’est pas indispensable. Il ne doit d’ailleurs pas être considéré comme une boisson, mais comme un aliment liquide venant en déduction de la ration de croquettes ou de pâtée. Si vous voulez donner du lait à votre petit compagnon, privilégiez un lait spécifique pour chat, sans lactose : le lait de vache ordinaire peut en effet provoquer des diarrhées, car certains chats adultes perdent leur capacité à synthétiser l’enzyme correspondant à la bonne digestion du lactose.

Les chats à besoins alimentaires particuliers

Un chaton en pleine croissance ne se nourrit pas comme un chat adulte, un chat âgé n’a pas les besoins énergétiques d’une chatte en gestation… En fonction de son âge et de ses caractéristiques propres, vous serez amené à adapter l’alimentation de votre chat.

– Nourrir un chaton: de la fin du sevrage à l’âge de 12 mois, le chaton a des besoins nutritionnels plus importants qu’un chat adulte. Il est recommandé de lui donner alors des aliments pour chatons, en quantités proportionnelles à son poids.

– Nourrir une chatte en période de gestation ou d’allaitement : dans ces deux situations, la chatte a besoin de plus de calories et de plus de protéines : la nourriture normalement destinée aux chatons répond très bien à ces impératifs.

– Nourrir un chat stérilisé: un chat stérilisé a tendance à prendre du poids lorsqu’on ne modifie pas son alimentation. Il convient alors, soit de diminuer sa ration de 20 %, soit de lui donner des aliments pour chats stérilisés, ce qui permet de ne pas diminuer le volume de la ration.

– Nourrir un chat en surpoids: s’il a tendance à prendre du poids, un chat a besoin d’un régime alimentaire moins riche en calories. Optez pour une nourriture pour chat allégée : croquettes et pâtées riches en fibres, mais à teneur réduite en calories et en graisses. De cette façon, vous pourrez continuer à donner à votre chat le même volume d’aliments pour un apport énergétique moindre. Toutefois, si votre chat est obèse, il est recommandé de prendre conseil auprès de votre vétérinaire.

– Nourrir un chat âgé: à partir de l’âge de 8 ou 10 ans, le métabolisme du chat se modifie et ses besoins énergétiques décroissent. La ration calorique quotidienne doit alors être réduite de l’ordre de 10 à 20 %. La composition de la nourriture idéale à cette période de la vie comprend des protéines de haute qualité, moins de matières grasses et davantage de vitamines et de minéraux. Les aliments pour chats seniors répondent à ces impératifs.

Pour être en pleine forme, un chat a besoin d’une alimentation correspondant à ses besoins. Par ailleurs, le chat n’aime pas changer ses habitudes alimentaires. Une fois trouvée la nourriture qui lui convient, il est inutile et même nocif de la changer sans raison. Si vous-même aimez varier vos menus, ce n’est pas le cas de votre petit compagnon !

 

Notre sélection

Science Plan Feline Mature Light Poulet 1.5Kg

Hill's Pet Nut

20,95 €

Croquettes Félichef Bio sans céréales stérilisé 2 Kg

21,95 €

Friandises Mooky Bio pour chaton au lait 50 g l 2+1 offert

Zolux

2,95 €

Accueillir des poules dans son jardin

Lire la suite

Comment créer un habitat confortable pour mon chat ?

Lire la suite