Comment bien choisir un clapier à lapin ?

Comment bien choisir un clapier à lapin ?

Le lapin est devenu un animal de compagnie à part entière, faisant preuve de véritables interactions avec la famille et très apprécié des enfants. Pour son bien-être, votre lapin a besoin d’un clapier adapté à ses besoins. Avec un espace de vie confortable et une alimentation saine, un lapin peut vivre à vos côtés durant de nombreuses années.

Les éléments indispensables du clapier à lapin

Il existe plusieurs types de clapiers à lapin à choisir selon la taille de votre animal, le nombre de lapins qui vont y vivre, et aussi vos envies esthétiques.

Dans tous les cas, il est essentiel :

– Que le clapier soit ajouré (par des grilles le plus souvent) pour une aération totale du clapier. Ne rajoutez surtout pas de parois en plexiglas ou autre pensant aider à la conservation de la chaleur. Votre animal s’étoufferait dans les relents d’ammoniaque générés par son urine.

– Que le clapier possède une partie fermée et couverte, afin que votre lapin puisse se protéger du froid, du vent et de la pluie. Mais également pour qu’il dispose d’un endroit où il se sente rassuré, à l’abri.

– Que le clapier possède un enclos grillagé à l’air libre, permettant à votre compagnon à longues oreilles de prendre l’air.

– Que la hauteur du clapier permette au lapin de se tenir debout. En effet, les lapins apprécient de pouvoir se positionner à la verticale, sur leurs pattes arrière, pour humer l’air et débusquer les odeurs des prédateurs. Il s’agit de plus d’un très bon exercice pour leurs muscles.

– Que la superficie du clapier soit suffisante pour l’espèce que vous aurez choisie (les tailles de lapins entre espèces peuvent varier du simple au triple) et pour le nombre de spécimens qui vont y vivre. Un espace trop restreint va jouer négativement sur le moral de vos lapins, et donc sur leur santé.

Attention, le clapier à lapins ne doit pas être confondu avec le parc ou enclos qui ne comporte aucun abri. Ils peuvent en revanche venir en complément du clapier pour que vous laissiez vos lapins gambader dans un coin ou un autre du jardin, leur permettant ainsi de déguster de l’herbe fraîche.

Clapier au sol ou clapier surélevé ?

Le clapier peut être posé à même le sol ou surélevé de quelques centimètres. Dans ce deuxième cas, il sera muni d’un plancher.

Le clapier à poser au sol est intéressant pour offrir aux lapins un espace où ils pourront gratter la terre, et ainsi user leurs griffes naturellement tout en répondant à leur instinct primaire. Cependant, les meilleurs creuseurs pourront se créer un tunnel vers l’extérieur. Pour éviter cela, prévoyez d’enfouir dans le sol, tout autour du clapier et sur 30 cm de profondeur, du grillage de poulailler. Cela évitera également l’intrusion de renards ou de rats.

Étant en contact direct avec le sol, ce type de clapier subit les remontées froides, le gel et l’humidité. C’est pour cette raison qu’il doit obligatoirement comporter un étage où les lapins pourront aller chercher des températures plus supportables, notamment au petit matin.

Le clapier surélevé avec plancher permet de conserver une température plus agréable, et se trouvera plus facile à nettoyer qu’un sol en terre. Toutefois, il faudra régulièrement vérifier les griffes de vos lapins pour vous assurer qu’elles ne sont pas trop longues et éventuellement les couper avec un outil adapté.

Clapier d’intérieur ou d’extérieur ?

Le clapier à lapins est le plus souvent un modèle d’extérieur, les lapins d’intérieur vivant généralement en cage.

Toutefois, quelques modèles de clapiers d’intérieur sont disponibles, et ne sont pas adaptés pour rester dans votre jardin.

En revanche, les clapiers d’extérieur peuvent être utilisés aussi bien dehors que dedans. Ils sont composés de bois traité, de grilles en acier inoxydable, et parfois de plastique s’ils comptent un tiroir à excréments.

Le clapier en bois peut être verni ou lasuré, mais seulement sur les parois extérieures. À l’intérieur, les lapins ont tendance à ronger le bois et risqueraient de s’intoxiquer.

Attention à l’endroit où vous le mettez à l’extérieur : il ne doit pas être en plein vent, pas à un emplacement inondable l’hiver et pas en plein soleil l’été.

La taille du clapier à lapins

Pour un lapin nain, de type Tête de lion ou lapin bélier, un espace d’environ 1m de largeur, par 70 cm de profondeur et 60 cm de hauteur est le minimum à respecter. Un format à faire évoluer si vous possédez plusieurs lapins.

Pour les lapins de grande taille, il sera préférable de se tourner vers un modèle de 1 m de largeur sur 80 cm de profondeur et 80 cm de hauteur.

Si vous n’envisagez pas de sortir votre lapin du clapier pour le faire gambader de temps en temps, n’hésitez pas à prévoir un espace plus généreux.

Attention, si vous prévoyez de détenir des mâles et des femelles, ou envisagez des reproductions, vous devrez vous équiper d’un clapier assez grand pour être scindé en plusieurs espaces (les mâles et parfois les autres femelles s’attaquent aux jeunes, et les femelles doivent se reposer). Ou vous devrez investir dans l’achat de plusieurs clapiers.

Le style du clapier à lapins

Largement visible dans votre jardin, le clapier à lapins devient un véritable accessoire décoratif.

Il y en a pour tous les goûts et de toutes les couleurs, du plus naturel au plus fantaisiste.

Clapier rustique, clapier cottage, véritable petite maison ou encore cabane à lapins, le choix de votre clapier dépend aussi de vos envies esthétiques.

Les options des clapiers à lapins

Le clapier à lapins peut être doté de différentes options destinées à améliorer le confort de vos animaux, ainsi qu’à en faciliter le nettoyage :

– La rampe antidérapante qui permet au lapin d’accéder à l’étage du clapier en toute sécurité, même en période humide.
– Un abri qui offre un lieu de repos et d’intimité à votre lapin. Certains modèles proposent un niveau d’isolation supérieur pour aider vos animaux en extérieur à supporter le froid hivernal.
– Le toit relevable qui s’ouvre comme un coffre et vous offre un accès direct à vos lapins pour les prendre, et vous simplifie le nettoyage.
– Le tiroir à excréments qui se retire simplement pour vider les crottes des lapins entre deux grands nettoyages du clapier.
– L’enclos attenant est une extension de la partie à l’air libre du clapier qui permet à votre compagnon de disposer d’un plus grand espace pour se défouler les pattes.

Les accessoires des clapiers à lapins

Le clapier à lapins nécessite l’installation de quelques accessoires de base :

– Un biberon d’eau : idéal pour fournir de l’eau aux lapins et empêcher que celle-ci ne gèle. Des housses thermiques peuvent être ajoutées pour éviter que l’eau ne soit trop chaude en été ni trop froide en hiver. La gamelle d’eau est déconseillée, car elle risque de créer une humidité permanente et dangereuse dans les poils du cou du lapin, surtout si celui-ci possède un fanon développé. De plus, il risque de la renverser ou de mettre de la litière dedans et donc de manquer d’eau.

– Une mangeoire : pour déposer la nourriture comme les légumes et granulés.

– Un râtelier : pour distribuer du foin frais aux lapins et lui éviter de traîner dans l’humidité du sol.

Ouvrez le clapier !

Un lapin qui peut courir en toute liberté est un animal plus heureux. De plus, le lapin n’est pas fugueur (même s’il peut s’égarer involontairement à l’extérieur de chez vous).

Si vous possédez un jardin bien clôturé, n’hésitez pas à laisser votre lapin gambader quelques minutes par jour. Cela contribuera à coup sûr à son bien-être et à sa longévité, et vous offrira un spectacle naturel de toute beauté !

Le plus souvent, il suffit de laisser le clapier ouvert pour que le lapin aille y retrouver une certaine sensation de sécurité après s’être bien défoulé, mais toujours en votre présence pour éviter les prédateurs (chats, pies, buses…) ou les plantes toxiques.

Accueillir un rongeur à la maison

Lire la suite

Quelle alimentation pour mon lapin domestique ?

Lire la suite