Nous utilisons des cookies afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts ainsi que pour réaliser des statistiques de visite. En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez la politique d’utilisation des cookies. - En savoir plus et paramétrer les cookies - J'accepte

Quand et comment arroser les plantes en pots ?

Quand et comment arroser les plantes en pots ?

Ça y est, l’été est là ! Si au jardin, bon nombre de plantes en pleine terre commencent à souffrir du manque de pluie, que dire alors des plantes en pots, en bacs ou en jardinières ? Le volume de substrat nécessaire est toujours limité dans ce genre de contenants, qu’il s’agisse d’une simple jardinière avec des « géraniums », ou bien d’un grand bac accueillant une touffe de bambou ou un petit arbre. Voici donc quelques conseils pour en prendre soin.

Pourquoi le terreau sèche-t-il si vite dans un pot ?

En période de grande chaleur, le soleil chauffe les contenants et le terreau qu’ils contiennent. Aussi, ce dernier se rétracte, et il devient compliqué de l’humecter jusqu’au cœur. En effet, les arrosages que l’on peut dispenser par-dessus ne servent à rien puisque l’eau « contourne » la motte qui s’est rétractée, en s’évacuant directement par les trous de drainage avant d’avoir pu atteindre les racines. C’est la mort assurée des plantes malgré les arrosages quotidiens.

Est-ce une bonne idée de faire tremper les pots ?

Oui ! C’est même une excellente solution pour les contenants pas trop lourds et facilement transportables. Cela servira à bien mouiller la motte jusque dans son cœur. Il faut ainsi les immerger complètement dans un récipient d’eau non glacée pendant au moins un quart d’heure. L’eau doit recouvrir le sommet du substrat, la présence de bulles à la surface confirmant que l’eau est bien en train de prendre la place de l’air autour des racines. Un tel bain permet de « tenir » plusieurs jours même par fortes chaleurs.

Bouteille d'eau percée dans les trop gros pots

Pour les grands pots ou bacs, leur poids et leur encombrement ne permettent évidemment pas de les baigner de la sorte. À défaut d’utiliser le système de cônes en céramique Aquasolo, voici une astuce qui permet d’humidifier doucement le substrat : des bouteilles d’eau en plastique, remplies évidemment, et posées couchées sur le « terreau ». Avec une aiguille chauffée à la flamme, vous aurez préalablement percé la bouteille de trois petits trous répartis sur la longueur de la bouteille, côté face en contact avec le terreau, puis d’un petit trou sur la face dirigée vers le ciel. L’eau va s’écouler doucement, imbibant le substrat progressivement…

Un arrosage automatique pour les vacances ?

Le système d’arrosoir automatique de vacances Gardena permet d’arroser jusqu’à trente-six pots ou jardinières ! Il est composé d’une pompe, d’un répartiteur pour brancher les presque quarante mètres de tuyaux et les trente-six pics et bouchons. Il suffit de brancher la pompe reliée à une réserve d’eau sur une prise 220/230 volts, à l’intérieur ou à l’extérieur. Le mécanisme se met en route tous les jours pendant une minute et va arroser les plantes. C’est court, mais suffisant pour humidifier le terreau et garder les racines au frais. Le système est prévu pour les absences, mais peut très bien être utilisé à n’importe quel moment de l’année.

Pour les novices

Il faut penser à arroser ses pots de préférence le soir. Il y a d’une part moins de perte d’eau par évaporation à cause de la chaleur et d’autre part, les plantes sont plus disposées à se gorger d’eau au cours de la nuit et être prêtes à affronter la journée suivante.

Pour les experts

Pour limiter l’augmentation de la chaleur à l’intérieur des pots et jardinières, il est utile de les glisser dans des cache-pots ou bien des pots plus grands. On peut aussi les entourer de toile de jute que l’on humidifie. L’eau, en s’évaporant, rafraîchît le pot…

Un jardin aromatique sur le balcon

Lire la suite

Comment se lancer dans la culture d'un balcon ?

Lire la suite