Les arbres fruitiers nains

Les arbres fruitiers nains

Greffés sur un porte-greffe nanifiant, les fruitiers nains, ou mini arbres fruitiers, sont des variétés hautes de 1 à 2 m, portant cependant des fruits aussi gros et savoureux que ceux des fruitiers classiques. Ces mini fruitiers se cultivent très bien en pots, sur une terrasse ou un balcon bien exposé. Ils ont également bien des avantages au jardin, surtout dans les jardins de petite taille. Faciles à planter et à entretenir, les arbres fruitiers miniatures conviennent à tous les jardiniers, même aux plus débutants !

Les bonnes raisons d’adopter un mini fruitier

Le premier avantage des arbres fruitiers miniatures est évidemment leur petite taille, qui en fait de parfaits arbres fruitiers pour un balcon, mais aussi pour un jardin exigu, par exemple un petit jardin de ville. Sur une petite surface, il devient possible de multiplier les espèces, afin de constituer un verger miniature, comprenant par exemple un mini pommier, un mirabellier nain, un mini cerisier, un mini pêcher, voire un amandier nain si vous habitez une région aux hivers cléments.

Mais ces arbres mini format ont bien d’autres atouts :

-Ils sont peu exigeants quant à la nature du sol et plus résistants au froid que les variétés standards : vous pouvez donc les cultiver partout en France, sur un balcon ou en pleine terre.

-La plupart sont autofertiles, ce qui signifie qu’ils fructifient sans qu’il soit nécessaire de planter à proximité un deuxième sujet de la même variété. Mieux encore, ils produisent des fruits plus rapidement que les arbres fruitiers classiques : non seulement la cueillette est à portée de main, mais vous n’aurez pas à attendre très longtemps votre première récolte.

-Encore un avantage, et non des moindres : la taille des mini arbres fruitiers est plus facile à réaliser et beaucoup moins exigeante que celle des fruitiers classiques. 

-Enfin, ces petits arbres sont très décoratifs. Installés au soleil parmi vos plantes préférées, ils ne dépareront pas votre terrasse ou votre balcon, loin de là ! Ils sont ravissants au printemps, quand ils sont en fleurs, et très alléchants plus tard en saison, lorsqu’ils sont chargés de fruits.

Comment planter un arbre fruitier nain ?

Tous les fruitiers, classiques ou nains, se plantent au soleil, dans un endroit protégé du vent, et leur plantation se fait en automne ou hiver, hors périodes de gel. 

Si vous plantez des arbres fruitiers nains en pleine terre, qu’ils soient vendus en conteneur ou à racines nues, procédez exactement comme pour des fruitiers standards, à ceci près que les distances de plantation entre deux arbres sont réduites : il suffit de les espacer de 1,50 à 2 m.

Pour une plantation en pot, choisissez un grand pot, de 40 à 60 cm de diamètre, de préférence en terre cuite, au fond percé. Disposez au fond du pot une couche drainante réalisée avec des billes d’argile ou du gravier. Soignez enfin le substrat : ce peut être au choix un terreau de plantation pour arbres fruitiers ou rosiers, ou un mélange de 2/3 de terre de jardin et 1/3 de terreau humifère.

Conseil Jardiland : plantez votre arbre de façon à ne pas enterrer le point de greffe (petite cicatrice visible au bas de la tige principale de l’arbre), qui doit arriver juste au-dessus de la surface de la terre.

Comment entretenir les mini arbres fruitiers ?

Les mini fruitiers demandent les mêmes soins que les variétés classiques : un apport d’engrais en période de croissance et quelques traitements de prévention des maladies.

 

Lorsqu’ils sont cultivés en pot, ils nécessitent quelques attentions supplémentaires : 

-En été, n’oubliez pas de les arroser très régulièrement, car la terre des pots sèche vite. Évitez par contre de laisser de l’eau stagner dans la soucoupe. 

-En hiver, selon votre région, protégez éventuellement vos arbres du gel : surélevez le pot pour éviter le contact direct avec un sol froid et enveloppez l’arbre dans un voile d’hivernage. Si le froid est persistant et intense, il faudra envelopper le pot de bâche à bulle ou paillon afin de protéger les racines.

-Enfin, rempotez régulièrement vos petits arbres dans un pot de taille supérieure, en renouvelant le substrat. Lorsque ce n’est pas possible, contentez-vous d’un « surfaçage » : grattez la terre du pot en surface, sans abîmer les racines, et remplacez-la par du substrat neuf.

Comment tailler les fruitiers nains ?

La taille des fruitiers nains est beaucoup moins exigeante que celle des arbres de taille habituelle. Après une taille de formation la première ou les deux premières années, vous pouvez généralement vous contenter d’une taille annuelle d’éclaircissage, qui vise à obtenir des fruits plus gros et en bonne santé. C’est en particulier indispensable pour les pommiers, les pêchers et les brugnoniers.

 

Par ailleurs, il est nécessaire de couper les gourmands ou rejets qui apparaissent assez souvent sur les fruitiers nains.

 

Moyennant ces quelques soins, vous obtiendrez de belles récoltes de fruits, dont le calibre et la saveur n’auront rien à envier aux fruits provenant de vergers classiques. Pour un peu, vous planteriez même des fruitiers nains dans un grand jardin, juste parce qu’ils sont vraiment plus faciles à cultiver !

Comment planter les arbres et arbustes fruitiers ?

Lire la suite

Comment tailler un arbre fruitier ?

Lire la suite