Anthurium : rempotage, arrosage et entretien

Anthurium : rempotage, arrosage et entretien

L’anthurium est une plante d’intérieur appréciée pour sa facilité d’entretien et ses inflorescences vivement colorées à la beauté élégante et exotique. Bien nourri et éclairé, il fleurit toute l’année !

Présentation de l'anthurium

L’anthurium ou anthurie, parfois nommé flamant rose ou langue de feu, fait partie de la famille des Aracées qui compte aussi l’arum, le dieffenbachia ou le colocasia. Comme les autres membres de cette famille botanique, il possède une inflorescence particulière constituée d’un spadice mince, dressé ou recourbé, couvert de petites fleurs discrètes et entouré d’une large bractée d’aspect cireux et brillant. Cette bractée se nomme spathe. Elle peut être étalée ou concave, mais non repliée en cornet comme celle de son cousin l’arum. 

La beauté de l’anthurium réside principalement dans ses inflorescences vivement colorées, le plus souvent rouge vif, mais aussi rose clair, orange ou blanches, décoratives très longtemps, jusqu’à 10 semaines chacune. Un anthurium cultivé dans de bonnes conditions fleurit quasiment toute l’année même si la période de pleine floraison se situe généralement pendant l’été. L’autre atout décoratif majeur de l’anthurium est son feuillage luxuriant, en forme de cœur et vert foncé brillant qui constitue un écrin de choix aux spathes colorées. Les feuilles se développent avec une croissance modérée à lente à partir d’une souche rhizomateuse à faible enracinement. 

Les origines sud-américaines et tropicales de l’anthurium font qu’il est cultivé sous nos latitudes comme plante d’intérieur à préserver du froid. Il convient aux espaces réduits avec ses dimensions modestes, de 40 à 80 cm en tous sens selon l’espèce.

Espèces et variétés d’anthurium

Si le genre Anthurium compte plusieurs centaines d’espèces épiphytes (qui poussent sans contact avec le sol et vivent sur un autre végétal sans le parasiter), nous ne cultivons généralement que 3 espèces dans nos intérieurs (maison, appartement, serre chaude ou véranda).

Anthurium andraeanum est l’espèce la plus courante. Elle culmine entre 40 et 60 cm selon la variété. Elle offre de grandes feuilles coriaces et vernissées à longs pétioles et grandes spathes nervurées et vernissées à spadice dressé. On trouve différents cultivars très florifères : ‘Red Champion’ et ‘Dakota’ aux spathes rouge vif, ‘Pink Champion’ et ‘Pandola®’ aux spathes rose clair à rose bonbon joliment teintées de vert pâle à la base, ‘White Champion’ à la floraison blanche… 

Anthurium scherzerianum se distingue de l’espèce Anthurium andreanum par sa stature plus grande (jusqu’à 80 cm de hauteur), un feuillage moins brillant et des spathes colorées aux curieux spadices enroulés en tire-bouchon. Les coloris de cet anthurium varient également du rouge vif au blanc en passant par l’orangé. Cette espèce est la plus résistante au froid. 

Anthurium crystallinum est apprécié pour son large feuillage vert émeraude foncé en forme de cœur joliment vernissé, mais surtout marqué par de longs pétioles verticaux et de larges nervures blanc crème, roses au revers. Sa floraison estivale en long spadice brun clair est insignifiante.

Plantation et rempotage de l'anthurium

Sa culture de l’anthurium se fait principalement en pot. 

Il se plaît à situation lumineuse à tamisée, mais constante et surtout sans soleil direct (derrière une fenêtre voilée). Il apprécie une ambiance humide et craint les courants d’air froids comme desséchants. 

Offrez-lui une température comprise entre 18 et 21 °C toute l’année. Il tolère des températures descendant jusqu’à 14 °C sur de brèves périodes. En fin d’hiver, quelques semaines dans une pièce fraîche de la maison (16-17 °C) stimulent la floraison. 

Au printemps, tous les 2 ans, procédez au rempotage de l’anthurium dans un pot légèrement plus grand que le pot d’origine et impérativement percé de trous de drainage. Ne voyez pas trop large ! Utilisez un terreau léger et drainant : un mélange à parts égales de terreau spécial plantes d’intérieur et terreau pour orchidées ou sphaigne est idéal. Placez une couche de drainage de 2 à 3 cm de billes d’argile au fond du pot. N’enterrez pas le cœur de la plante. Les racines doivent légèrement dépasser. Placez de la mousse ou de la sphaigne entre elles pour ne pas qu’elles sèchent. 

Conseil Jardiland : attention lorsque vous manipulez l’anthurium, sa sève est urticante !

Culture et entretien de l'anthurium

Pendant la période croissance (mars à octobre), maintenez le substrat frais par des arrosages réguliers, 2 à 3 fois par semaine selon la taille de la plante et de son pot. Pas d’excès d’eau, car les racines pourraient pourrir. Ajoutez un engrais spécial plantes fleuries 2 fois par mois sur cette même période.

Vous pouvez sortir la plante pendant la belle saison à exposition ombragée et préservée des courants d’air. 

Pendant le repos de végétation, limitez les arrosages de l’anthurium à un par semaine, voire moins. Il faut que le substrat sèche légèrement en surface entre deux apports d’eau. Inutile de fertiliser. 

Pulvérisez régulièrement le feuillage toute l’année pour augmenter l’hygrométrie ambiante et stimuler les floraisons. Nettoyez à l’éponge humide les feuilles pour conserver leur brillance et permettre les échanges gazeux.

Taille de l'anthurium

La taille de l’anthurium se résume à supprimer les inflorescences fanées dès que leurs tiges sont sèches pour favoriser l’apparition de nouvelles spathes.

Maladies et parasites de l'anthurium

L’anthurium peut être parasité par les araignées rouges (acariens) qui tissent leurs fines toiles sur les pétioles et au revers des feuilles provoquant des petites taches jaunes sous l’action de leurs piqûres. Elles sont favorisées par une atmosphère sèche qui entraîne également le jaunissement des feuilles.

Des pucerons parasitent également parfois le feuillage lui conférant un aspect collant par le miellat qu’ils rejettent. Une autre ennemie de l’anthurium est la cochenille visible à des amas cotonneux sur les feuilles. Elle s’élimine lors du nettoyage des feuilles à l’eau savonneuse ou avec une vaporisation d’huile de colza si le savon ne suffit pas. 

Des taches brunes sur les feuilles de l’anthurium sont le signe de maladies cryptogamiques.

Enfin, un coup de soleil direct fait pâlir les feuilles tandis qu’un coup de froid les fait noircir.

Notre sélection

Anthurium ou langue de feu

À partir de 7,09 €

Anthurium 'Bugatti' ou langue de feu

À partir de 14,95 €

Anthurium

À partir de 16,95 €

Mini cyclamen : plantation, entretien et taille

Lire la suite

Houx : plantation, entretien et taille

Lire la suite

Hellébore : plantation, entretien et taille

Lire la suite