Althéa : plantation, entretien et taille

Althéa : plantation, entretien et taille

Althéa, Hibiscus syriacus ou mauve en arbre… Autant de jolis noms pour cet arbuste aux fleurs de couleurs vives, qui accompagnent délicieusement nos étés en leur donnant une touche tropicale. Ornant les jardins ou les balcons, l’althéa est un arbuste rustique, très facile à cultiver.

Présentation de l’althéa

Originaire de Chine et de Corée, l’hibiscus de jardin offre une floraison généreuse, qui se renouvelle en permanence des mois de juillet à octobre. Ses belles fleurs en corolle de six à huit centimètres prennent de multiples couleurs : bleu, mauve, rose, rouge ou blanc. Des coloris diversifiés qui se marieront à merveille avec d’autres arbustes à fleurs au sein d’une haie ou d’un massif. L’althéa est également du plus bel effet en isolé, pouvant atteindre deux à trois mètres de hauteur.

L’Hibiscus syriacus est à distinguer de l’Hibiscus rosa-sinensis, aussi appelé « rose de Chine » ou « ketmie », qui se cultive plutôt en intérieur, car gélif, et qui présente des fleurs plus exotiques aux corolles écartées et au pistil allongé.

Il faut également le différencier de l’hibiscus des marais, ou Hibiscus moscheutos, qui s’apparente plutôt à une grande vivace aux fleurs rouges, roses ou blanches, devant être rabattue chaque année à dix ou quinze centimètres du sol et grande consommatrice d’eau.

Le saviez-vous ? L’hibiscus est la fleur nationale de la Corée du Sud, apparaissant sur son emblème et évoquée dans son hymne, car elle symbolise la persévérance et la détermination.

Espèces et variétés d’Hibiscus syriacus

Il existe plus de 370 cultivars d’Hibiscus syriacus, qui est un arbuste d’ornement populaire. Parmi les plus connues, on retrouve des variétés à fleurs simples comme ‘Hamabo’, ‘Diana’ ou ‘Éléonore’ ainsi que des variétés à fleurs doubles telles que ‘China Chiffon’, ‘Lavender Chiffon’ ou ‘Kakapo’.

La variété ‘Hamabo’ est remarquable par ses grandes fleurs blanches rosées, tachées de rouge pourpre en leur centre tandis que les variétés ‘Diana’ et ‘Eléonore’ présentent de grandes fleurs d’un blanc pur.

Le cultivar ‘China Chiffon’, aux fleurs blanches striées de rouge, convient particulièrement aux petits jardins, car il est assez compact. Avec ses fleurs froissées couleur lavande au cœur strié de rouge, la variété ‘Lavender Chiffon’ a tout pour plaire, d’autant plus qu’elle accepte les terrains calcaires, tout comme l’Hibiscus syriacus ‘Kakapo’ aux fleurs rose foncé.

Semis et plantation de l’hibiscus de jardin

Pour une plantation de l’hibiscus de jardin en pleine terre, l’automne et le printemps sont les moments opportuns. Choisissez un endroit bien ensoleillé et protégé du vent. 

Vous souhaitez planter votre althéa en pot ? Vous pourrez le faire toute l’année, dans un terreau spécial plantes fleuries ou encore un terreau universel. Le pot utilisé doit être assez grand pour laisser l’arbuste se développer à son gré. Prévoyez un rempotage tous les 2 à 3 ans environ dans un pot de diamètre supérieur. Pour faciliter un bon drainage, n’hésitez pas à placer un lit de gravier ou des billes d’argile au fond du pot.

La multiplication de l’althéa, ou mauve en arbre, se fait aisément par bouturage au printemps, plus difficilement par semis qui demande une stratification des graines pour leur rendre leur fertilité.

Culture et entretien de l’althéa

L’Hibiscus syriacus est un arbuste rustique, au feuillage caduc, qui supporte très bien les températures négatives jusqu’à -15 °C. Il n’est donc pas nécessaire de l’abriter sauf dans les régions très froides qui demanderont un paillage au pied de l’arbuste. Pour la culture en pot en région froide, une protection au niveau du pot sera nécessaire afin de  protéger les racines du gel (avec de la bâche à bulle par exemple)

Pratiquez un arrosage régulier en été, notamment les deux premières années.

Astuce Jardiland : choisissez plutôt des variétés d’hibiscus de jardin à fleurs simples si vous habitez dans une région où les étés sont frais et humides. Les variétés à fleurs doubles s’épanouissent mal dans cet environnement.

Taille de l’Hibiscus syriacus

Il est inutile de tailler l’hibiscus de jardin durant ses jeunes années, jusqu’à 3 ans après sa plantation.

Une fois bien installé, raccourcissez les rameaux au début du printemps, afin de favoriser le départ de nouvelles tiges qui porteront les fleurs. Coupez  les branches principales à la moitié de leur longueur. Les rameaux latéraux seront aussi raccourcis, tout en leur laissant quelques bourgeons.

Maladies et parasites de l’hibiscus de jardin

L’hibiscus de jardin n’est pas vraiment sujet aux maladies et parasites. Entre les mois d’avril et de juin, il peut toutefois faire l’objet d’une attaque de pucerons qui sucent la sève de l’arbuste et sécrètent du miellat, substance collante qui donne un aspect poisseux à la plante et déforme les feuilles. Il est possible de combattre cette attaque en pulvérisant un mélange d’eau tiède et de savon noir sur l’arbuste ou, de manière plus naturelle, d’y déposer des larves de coccinelles qui représentent des prédateurs féroces pour les pucerons.

Notre sélection

Mauve en arbre 'Notwoodone'

À partir de 14,95 €

Mauve en arbre 'Pink Giant'

À partir de 10,46 €

Mauve en arbre 'Blue Chiffon'

À partir de 15,95 €

Pétunia : variétés, semis et entretien

Lire la suite

Bégonia : variétés, plantation et entretien

Lire la suite

Lilas : plantation, entretien et taille

Lire la suite