Adopter une perruche : comment faire ?

Adopter une perruche : comment faire ?

Sociable et intelligente, la perruche est un animal qui ne laisse pas insensible. Mais attention à ne pas faire vivre seul cet oiseau qui a absolument besoin de la compagnie de ses congénères. Voici tous nos conseils pour assurer le bien-être de vos perruches.

La perruche, un oiseau grégaire

Selon les variétés, la perruche nous vient d’Australie, d’Asie ou d’Afrique. Cet oiseau aux couleurs vives et au charme indéniable a su se faire une place dans les foyers français. Et ce n’est pas un hasard, car la perruche et facile à apprivoiser et offre une véritable interaction sociale avec son propriétaire. Elle vous reconnaît, vous cherche, et apprécie de sortir de sa cage pour venir vous voir.

Incapable de vivre seule (ce serait condamner une perruche que de l’enfermer seule dans une cage), elle est heureuse en couple ou même en groupe si la taille de la volière le permet.

Le saviez-vous ? La perruche est un cousin éloigné du perroquet. Ils font tous les deux partie de l’ordre des psittaciformes.

Les différentes races de perruches

Il existe plus d’une soixantaine de sortes de perruches dont les plus répandues en animalerie sont :

– La perruche ondulée : la plus populaire des perruches en animalerie. Sa petite taille permet de se contenter d’un format raisonnable de cage (à la condition de la sortir plusieurs heures par jour) et ses plumes jaunes et vertes fleurent bon l’exotisme.

– La perruche à collier : beaucoup plus grande, la perruche à collier a besoin de plus d’espace et d’attention. C’est une espèce qui, échappée des cages, a su coloniser de nouveaux territoires en Europe et donc s’adapter au climat.

– La perruche calopsitte : celle que l’on appelle aussi calopsitte élégante, possède une crête de plumes sur le haut du crâne, qu’elle n’hésite pas à déployer au gré de ses sensations (à l’image du cacatoès).

La cage et les accessoires

La perruche est un oiseau très actif qui a besoin de bouger et de se dépenser. Bien sûr, elle n’est pas aussi exigeante que le perroquet qui réclame des sorties fréquentes de la cage pour se balader ou faire des exercices. Mais la perruche a tout de même besoin de pouvoir voler dans sa cage, et de s’accrocher aux barreaux afin de monter et descendre.

Pour un couple de perruches ondulées, une cage de 1 m x 1 m x 1m est un minimum vital afin de permettre à vos oiseaux d’évoluer librement, de déployer leurs ailes, et surtout de pouvoir se déplacer en grimpant aux barreaux.

À partir de trois couples, une volière de 2 m x 1 m x 2 m est vivement recommandée.

En plus d’une cage ou volière suffisamment grande pour vos perruches, offrez leur la possibilité de voler dans votre logement quelques heures par jour (pensez à fermer les vitres et à tirer les rideaux pour éviter les accidents). En travaillant la relation que vous entretenez avec votre animal, vous pourrez même apprivoiser votre perruche et en faire un « oiseau d’épaule », à l’instar des perroquets qui aiment se poser sur le bras de leur maître.

Le perchoir

Pour se percher

Des perchoirs sont nécessaires dans la cage de vos perruches. Vous avez le choix entre des modèles en plastique ou en bois. Le plastique présente l’avantage de se nettoyer et se désinfecter facilement. Et si le bois revêt un charme supplémentaire, il peut mal supporter les giclées d’eau et les fientes sur le long terme, de plus vos perruches vont s’occuper à le raboter. Un perchoir en bois devra être changé plus souvent.

Préférez des modèles aux lignes ondulées qui rappelleront l’épaisseur aléatoire des branches dans la nature.

Évitez d’utiliser des branches prélevées en extérieur et qui pourraient être porteuses de germes.

Pour manger

Pour un couple, il faut compter au minimum trois mangeoires :

– une pour les graines ;

– une pour les produits frais (fruits et légumes) ;

– une de secours au cas où la femelle serait lésée par le mâle au moment de manger (mettez-y graines ou nourriture fraîche selon ce qui lui fait défaut).

Les abreuvoirs

Pour boire

Il existe trois types d’abreuvoirs pour perruche :

– Abreuvoir ouvert : il s’agit d’un simple récipient. Plus facile pour l’animal dans un premier temps, l’eau n’y reste pas longtemps claire, car il est ouvert aux déjections et les perruches y prendront volontiers un bain.

– Abreuvoir à siphon : une petite quantité d’eau descend dans un petit contenant à chaque fois que l’animal boit.

– Abreuvoir à billes : la perruche doit téter la pipette de l’abreuvoir pour faire sortir de l’eau, qui reste ainsi parfaitement propre et saine pour la journée. Si votre oiseau n’est pas habitué à ce type d’abreuvoir, installez-le en complément d’un abreuvoir ouvert le temps qu’il en comprenne le fonctionnement.

La niche

Pour nicher

Le nid est utile pour la reproduction, mais il permet également aux perruches de se reposer ou de se calmer. Prévoyez-en un par couple au minimum, en privilégiant un nid en bois fermé.

Pour se baigner

Les perruches adorent prendre des bains. L’installation d’une petite baignoire ne doit pas être une option. Prévoyez un modèle suffisamment grand pour votre variété de perruches, et changez l’eau au moins une fois par jour.

la balançoire

Pour jouer

Très joueuses, les perruches apprécient de se balancer, de s’accrocher ou encore de pincer avec leur bec. Installez donc des balançoires, anneaux et jouets qui les occuperont à plusieurs moments de la journée.

Il est intéressant d’avoir plusieurs types de jouets pour proposer régulièrement de la nouveauté à votre animal.

Conseil Jardiland : la perruche a besoin d’un environnement sain pour son bien-être. Prévoyez un nettoyage complet de la cage ou de la volière chaque semaine.

L’alimentation de la perruche

La base de l’alimentation de la perruche se constitue de mélanges de graines dont vous pouvez trouver des compositions totalement adaptées au bien-être de votre compagnon en animalerie.

Un complément de fruits et légumes frais est cependant essentiel pour la santé de votre animal. Les perruches apprécieront particulièrement les carottes, les endives, les navets, les pommes ou encore les poires.

Les perruches ondulées aimeront aussi le melon et les radis tandis que les perruches calopsittes se régaleront de pastèques et de pissenlits. Enfin, les perruches à collier, de leurs origines africaines, n’ont pas oublié leurs préférences pour la mangue et la goyave.

Complétez le tout par quelques friandises comme des noix ou des amandes, et des bâtonnets tout prêts proposés en animalerie.

En savoir plus avec notre article : La perruche ondulée