8 plantations à faire avec les enfants

8 plantations à faire avec les enfants

Réaliser des plantations avec les enfants fait partie de ces moments précieux de partage, d’échange et d’apprentissage. Se connecter les uns aux autres et à la nature. Jouer, découvrir, apprendre, s’émerveiller. Construire ensemble quelque chose de durable. Se fixer des rendez-vous réguliers pour arroser, nettoyer, regarder pousser. Et demain, savourer avec les yeux et le ventre le résultat de nos expérimentations… Voici quelques idées et pas-à-pas pour débuter l’aventure !

Semer des graines dans du coton

Dès 3 ans – Des graines de haricots, du coton, un brumisateur, un bol

Ça marche aussi avec des lentilles, des petits pois ou des céréales comme le blé ou l’orge. Dans un bol donc mais également dans une petite assiette creuse, une boîte à œufs, etc.

 La préparation

 

– Penser à faire tremper les graines de haricots dans de l’eau claire pendant 12 heures.

– Déposer le coton au fond du bol et humidifier sans noyer. Utiliser un brumisateur permettra à l’enfant de mieux maîtriser le débit de l’eau. Vous pouvez aussi proposer un vaporisateur à gâchette ou un petit vaporisateur d’eau et apporter votre aide si la manipulation est trop compliquée.

– Étaler les graines sur le coton.

– Recouvrir l’ensemble avec une couche de coton ; humidifier légèrement.

 

Et après ?

 

– Maintenir l’ensemble dans un espace à 20°C-25°C.

 Chaque jour, s’assurer que le coton est toujours légèrement humide et vaporiser de l’eau si nécessaire.

Au 3e jour, les graines ont germé ! Enlever le coton du dessus. Feuilles et racines vont se développer peu à peu. Maintenir une légère humidité du coton restant.

Le repiquage

 

Plus compliqué à réussir mais à tenter si l’enfant a envie de poursuivre l’aventure des plantations.

 

L’opération est délicate, accompagnez l’enfant ou poursuivez à sa place pour les plus petits.

 

– Lorsque les racines sont suffisamment longues (3 ou 4 cm), prélever les petits plants, en découpant le coton et en veillant à conserver l’intégralité des racines.

– Remplir un petit pot en terre cuite de terreau de bouturage et creuser un petit trou avec un crayon par exemple au centre.

– Déposer le plant dans le trou, reboucher délicatement et arroser un peu.

Planter des noyaux dans des pots

Dès 6 ans – Un avocat, des cure-dents, un verre, un pot percé et assez profond, du terreau

La préparation

 

– Savourer un bel avocat pour en récupérer le noyau.

– Piquer 3 ou 4 cure-dents en couronne autour du noyau.

– Poser l’ensemble à la surface d’un verre rempli d’eau ; le noyau, placé pointe vers le haut, doit avoir sa base immergée.

 

Et après ?

 

– L’ensemble est placé dans une pièce chauffée à au moins 20°C.

– Changer l’eau régulièrement et maintenir la base du noyau toujours immergée.

– Attendre quelques semaines l’apparition d’une petite racine puis d’une jeune tige.

Le repiquage

 

S’il y a peu de chance que vous profitiez en famille d’une fructification de votre avocatier, vous apprécierez tous de voir pousser cette belle plante et ses grandes feuilles robustes.

 

– Remplir un pot percé et profond de terreau et y ajouter des billes d’argile dans le fond.

– Au centre, faire un trou avec le doigt, une cuillère ou un petit plantoir.

– Planter le noyau germé en prenant soin de ne pas casser les racines.

– Maintenir le terreau légèrement humide.

– Placer le pot dans une pièce à au moins 20°C, bien lumineuse. Le sortir si possible l’été.

 

N’hésitez pas à regarder avec vos enfants nos astuces pour faire germer un noyau d’avocat en vidéo. Avec les plus grands, lisez notre article sur l’avocatier pour en savoir plus sur cet arbre tropical.

Cultiver des bulbes dans l’eau

Dès 5 ans – Des bulbes de jacinthe, un contenant en verre

Idéalement, vous trouverez dans votre jardinerie des vases spécialement dédiés à la culture des bulbes. Vous pouvez également utiliser des pots de yaourt en verre ou des verres étroits et transparents. Au final, le bord du contenant doit être moins large que le bulbe. Concernant ces derniers, choisissez-les assez gros, vous pouvez opter pour la jacinthe mais également pour la tulipe ou le narcisse !

La préparation

– Placer les bulbes de jacinthe au réfrigérateur, dans le bac à légumes, une dizaine de jour.

– Remplir le contenant choisi d’eau (de pluie de préférence) de sorte que la base du bulbe une fois posé sur le contenant soit à 1 mm à peine de la surface.

– Placer le bulbe pointe vers le haut.

 

Et après ?

– Placer l’ensemble dans un endroit frais (moins de 10°C) et sombre.

– Rendez-vous est pris, tous les 3 ou 4 jours, pour surveiller le niveau de l’eau et la changer de temps en temps. En quelques semaines, les racines vont s’installer dans l’eau.

– À l’apparition des premières feuilles, placer le pot à la lumière mais toujours en situation fraîche.

– À l’apparition de la fleur, l’ensemble peut être rentré à l’intérieur, dans une pièce de vie, pour que toute la famille profite du joli spectacle !

Créer un massif à bouquet

Voici un projet sur le plus long terme pour tous les “fleuristes” en herbe, quel que soit leur âge.

Les plus grands participeront à la mise en œuvre, aux semis, aux plantations, à l’entretien. Les enfants plus jeunes accompagneront, observeront, donneront un ou deux coups de main et surtout attendront avec impatience la cueillette et la confection de jolis bouquets.

La première étape ? Choisir les fleurs à couper.

 

En fonction du climat, de l’espace alloué, optez pour…

Des floraisons longues et spectaculaires qui enthousiasmeront les enfants – le pied d’alouette et ses grands épis floraux blancs, roses, mauves et même bleus ou des œillets, aux coloris variés et parfumés.

Des bulbes en toute saison et de toute hauteur – les imposants glaïeuls, les toujours populaires tulipes, les rigolotes narcisses.

Des fleurs champêtres, colorées et de croissance rapide comme les poétiques cosmos.

 

Choisissez un endroit facile d’accès, ensoleillé, à l’abri du vent et bien visible pour que toute la famille puisse profiter des floraisons.

 

En fonction de son âge et ses capacités, l’enfant pourra apprendre…

– à préparer la terre. La retourner, l’aérer, casser les mottes avec une bêche en plastique ou une bêche en métal pour les plus de 5 ans et sous la surveillance d’un adulte, une fourche à bêcher légère ou un piochon en métal. La débarrasser des petits cailloux, la niveler avec un râteau. À ce stade, équipés de leur griffe en plastique, les tout-petits donnent un sérieux coup de main !

– à tracer un sillon avec le dos du râteau, la partie fine d’une serfouette, en s’aidant d’un cordeau pour tracer droit si nécessaire.

– à semer des graines une à une à la main ou comme un professionnel avec un semoir. Avec l’enfant, lisez les instructions données sur le sachet de graines et constatez que la profondeur, l’espacement, la technique ont de l’importance…

– à planter des bulbes. Les plus petits participeront en faisant un trou avec le doigt et en y déposant le bulbe. Les plus grands réaliseront un geste plus technique en s’essayant avec vous aux divers plantoirs à bulbes. Là encore en suivant les recommandations inscrites sur le sachet sur la profondeur de plantation.

– à repiquer un plant dans des trous creusés au transplantoir en plastique pour les plus jeunes, plus classique pour les grands au-delà de 5 ans.

– à arroser les plants, le prétexte d’un moment à partager et d’un rendez-vous régulier avec le jardin. Avec le bon arrosoir, adapté à la taille de l’enfant et rempli en fonction de sa force, tous les jardiniers en herbe, même les tout-petits, peuvent participer.
– à cueillir pour offrir ou faire un bouquet. La cueillette est l’aboutissement du projet, mi-trophée pour soi mi-présent pour l’autre. Si un objet coupant est nécessaire, elle se fera nécessairement en présence d’un adulte qui accompagnera le geste ou le réalisera lui-même. L’enfant choisit la fleur, collecte la tige coupée, l’installe dans un panier. On apprend aux plus petits à ne pas arracher la plante. À tous on rappelle les dangers des outils et de toutes les raisons pour lesquelles il faut y faire très attention, on donne le nom des fleurs. La cueillette est finie. Les plus-petits offrent avec enthousiasme une brassée de fleur un peu désordonnée. Les plus grands envisage déjà la prochaine activité, la confection d’un bouquet et ses millions de possibilités…

Créer un carré potager

Les amoureux des fleurs auront trouvé leur bonheur dans la création d’un massif de fleurs à couper. Les gourmands et les maraîchers en herbe pourront déployer toute la diversité de leur talent lors de la mise en place d’un carré potager.

Prévoyez un espace rien que pour eux dans le jardin, sur le balcon. Un coin de terre, une jardinière, mieux encore un vrai carré potager.

 

Là encore toutes les plantations avec les enfants sont envisageables même si les plus simples et les plus rapides sont conseillées, surtout si c’est une première expérience. L’enfant aura besoin de voir rapidement les choses évoluer, pousser, mûrir !

Nous vous donnons ici l’exemple d’une gourmandise au carré, 4 plantations faciles, jolies et délicieuses.

Choisissez un carré potager à 4 cases de 50 cm de côté chacune.

 

Côté équipement, fournissez à votre enfant des vêtements appropriés et des outils adaptés à son âge et aux travaux à réaliser. Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur les outils de jardin pour les enfants.

En amont, remplir le carré d’un mélange de terre du jardin et de terreau universel ou horticole. Niveler avec un râteau à manche long ou une griffe à main.

Dans le carré n°1, on sème 4 lignes de radis de 18 jours. Avec un crayon par exemple ou un petit outil fin, tracer 3 sillons de 3 cm de profondeur en laissant au moins 15 cm entre chaque sillon. Semer les graines en les espaçant de 5 cm les unes des autres. Recouvrir délicatement avec une terre légère. Arroser tous les jours, modérément, en pluie fine. Pour l’aider à cultiver ce légume-racine comme un grand, lisez avec lui notre article complet sur le radis.

 

Dans le carré n°2, on fait grimper un pied de tomates cerise. Vous aurez pu dès le mois de mars, à la maison, préparer ensemble, sous une mini-serre, des semis de tomates cerise. Ou vous pouvez acheter un plant dans votre jardinerie préférée. Apporter un peu de compost dans le carré choisi car la tomate est bien gourmande. Creuser un trou au centre du l’espace de 30 cm de profondeur. Un peu en décalé, planter un tuteur. Installer le pied de tomates cerise en enterrant la tige jusqu’aux premières feuilles. Attacher la tige au tuteur délicatement mais fermement. Arroser tous les jours au pied, sans toucher les feuilles.

Dans le carré n°3, on plante 3 fraisiers en triangle. On creuse avec un petit transplantoir des trous de 25 cm de profondeur à au moins 20 cm les uns des autres. On y dépose les plants en faisant attention à ne pas les enfoncer trop profondément, on rebouche le trou, on arrose et on installe un paillage, une occasion pour vous d’expliquer si vous le souhaitez l’utilité des paillis organiques, entre autre pour économiser l’eau. Découvrez notre article pour tout savoir sur les fraisiers et aider votre enfant à cultiver ses fraisiers.

 

Dans le carré n°4, on installe une alliée. Alors que les plus petits seront ravis de l’arrivée d’une jolie fleur bien colorée, la plantation d’œillets d’Inde sera également une magnifique occasion d’aborder le sujet de l’écologie. Cette fleur connue pour repousser, entre autres, les pucerons sera un fantastique bouclier au service des plantations et en particulier des tomates cerises dont les pucerons sont friands. Le moment pour vous de parler des interactions au jardin, des insectes à éloigner, de ceux qui aident. Découvrez nos conseils de plantation dans notre article sur l’œillet d’Inde.

Des kits jardinage prêts à l’emploi

Les marques regorgent d’idées pour vous simplifier la vie et encourager vos enfants à partir à la conquête de l’art des plantations et du jardinage. Nous avons sélectionné pour vous…

La serre de jardinage pour enfant Mon premier Jardin

Ce kit est composé d’une mini-serre en plastique, de 6 pots de culture en terre cuite et de 6 sachets de graines : du mimosa pudica, une plante qui se rétracte au toucher, du basilic pour la cuisine, un tournesol nain pour sa jolie fleur, des capucines naines, fleurs comestibles, des tomates cerises pour l’apéro, de la cressonnette qui pousse en 3 trois jours. De quoi semer, cultiver, s’émerveiller, se régaler !

 

Des duos graines et pot de culture sont également disponibles. Ils proposent les mêmes graines précédemment citées et quelques variétés supplémentaires comme le fraisier ou des plantes carnivores.

 

Le kit pour enfants Je cultive mes champignons

 

Dès 3 ans, votre enfant peut apprendre à faire pousser des champignons de Paris à la maison. Tout est prévu : la boîte et son couvercle, la paille fertilisée, le mycélium de champignons de Paris blancs, la terre adéquate. Seul ou en votre compagnie, l’enfant suivra les instructions et fera pousser en 3 ou 4 semaines de délicieux champignons… bio qui plus est !

 

Le coffret Montessori du jardin

 

C’est un concept global qui est ici proposé. Votre enfant pourra exercer ses talents de jardinier en semant les graines bio de basilic et de courgettes incluses mais il pourra aller bien au-delà. Grâce à une série de cartes d’identification, il découvrira les outils de jardin, le potager, les auxiliaires du jardin et les fleurs comestibles. Un livre, des conseils de plantations et des activités avec les cartes viennent compléter l’ensemble.

 

Le Kit herbier

 

Si c’est un arbre que votre enfant veut planter mais qu’il ne sait pas encore lequel choisir, ce beau coffret pourra certainement l’aider. Un guide botanique pour vous et lui raconte les arbres et la vie de la forêt. Un carnet à spirale accueille les feuilles que vous aurez récoltées lors de vos promenades communes. Alors, quel arbre viendra rejoindre votre jardin ?

Notre sélection pour de kits de plantation pour enfants

Serre jardinage enfant mon premier jardin

Radis et Capucine

12,95 €

Mon Kit Herbier

Dilisco

18,50 €

Kit pour enfants - Je cultive mes champignons

Radis et Capucine

12,50 €

Mon coffret Montessori du jardin

Nathan

22,90 €

5 conseils pour initier les enfants au jardinage

Lire la suite

Quels outils de jardin pour les enfants ?

Lire la suite