Les 5 erreurs à éviter pour vos plantes d’intérieur

Les 5 erreurs à éviter pour vos plantes d’intérieur

Les plantes qui ornent votre maison ou votre appartement réclament la plus grande attention. C’est pourquoi vous devez éviter certains pièges qui peuvent s’avérer fatals pour vos végétaux. Ce n’est pas compliqué, il suffit de ne pas tomber dedans !

Trop d’arrosage = danger

Oui, votre plante, quelle qu’elle soit, a besoin d’un apport régulier en eau. Mais qui dit « arroser » ne dit pas « noyer » ! En effet, si l’arrosage devient compulsif, arrêtez immédiatement ce débordement d’attention pour votre plante. Vous risquez tout simplement d’asphyxier votre plante. Résultat : elle va pourrir puis mourir. C’est facile : si la terre est sèche, vous arroser, si elle est humide, vous la laissez tranquille !

De la lumière, mais pas trop...

La photosynthèse représente peut-être pour vous de mauvais souvenirs en cours au collège, mais pour votre plante, c’est essentiel pour se développer. Pas de pousse sans lumière : c’est, avec l’arrosage, la base de l’épanouissement de votre sujet. Cependant, vous devez raison garder : votre plante doit être à la lumière, mais surtout pas en plein soleil, collée à la fenêtre, orientée au sud ou même à l’ouest. Pour une plante verte, la meilleure place, c’est l’est. Point.

Le choc thermique

Enfin ! Le soleil pointe le bout de son nez, vous allez enfin pouvoir sortir vos plantes d’intérieur. Prudence ! Oui, vous devez sortir vos plantes au printemps, mais pas n’importe comment. Une différence trop brutale de température et votre végétal sera au plus mal. Pas de chaleur ou de rayons de soleil dès leur sortie ou, au contraire, pas de courants d’air ou de froids nocturnes. Pour bien faire, attendez que les températures soient douces et stabilisées et optez pour un emplacement mi-ombre et non venté.

Le manque de place

Le but est que votre plante se développe, grandisse. Pour cela, vous l’arroserez régulièrement et veillerez à lui faire profiter d’une lumière en quantité raisonnable. Mais il arrive que la croissance de votre sujet dépasse vos espérances. Votre plante peut alors rapidement se retrouver à l’étroit : c’est très mauvais pour elle. Dans ce cas, rempotez-la sans hésiter dans un pot plus large. Et profitez-en pour l’amender en terreau.

Maudite poussière !

Vos fleurs sont toutes jolies : merveilleux ! Mais attention, votre plante est peut-être magnifique dans sa floraison, mais il faut aussi regarder autour. Sur les feuilles. Ce sont elles qui « boostent » votre plantation et si par malheur vous laissez s’accumuler la poussière dessus, vous vous en mordrez les doigts ! La plante va devenir molle et sa croissance s’achèvera. Elle peut même périr. Prenez une éponge, de l’eau déminéralisée, avec éventuellement un petit peu de bière en plus… et c’est parti pour l’opération nettoyage du feuillage !