10 astuces pour éduquer un chaton

10 astuces pour éduquer un chaton

Vous avez décidé d’accueillir un chaton chez vous ? Ses premiers mois dans votre maison sont particulièrement importants. L’éducation d’un chat débute en effet dès son plus jeune âge, afin d’en faire un compagnon facile et agréable. Propreté, apprentissages des autocontrôles, socialisation… Voici 10 astuces et conseils pour bien éduquer un chaton.

Astuce n° 1 : ne séparez pas trop tôt un chaton de sa mère

Chaque fois que possible, un chaton doit passer ses 2 ou 3 premiers mois avec sa mère. C’est pour lui l’assurance d’une bonne santé ultérieure, autant sur le plan psychique que physique. La mère se chargera des premières bases de l’éducation du chaton et votre propre travail s’en trouvera grandement facilité.

N’adoptez donc jamais un chaton de moins de 2 mois, mais patientez au moins jusqu’à ce qu’il soit sevré et attendez dans l’idéal qu’il ait 3 mois. Vous éviterez un traumatisme lié à une rupture trop précoce qui déclenche ensuite souvent des problèmes de comportements (dégradations intempestives, miaulements excessifs, mauvaise sociabilité…).

Astuce n° 2 : préparez votre maison à accueillir un chaton

Lorsqu’il arrivera chez vous, votre chaton devra disposer d’un coin repas, d’un coin toilette et d’un espace repos bien séparés.

– Installez le bac à litière dans un endroit tranquille de la maison, à l’abri des courants d’air et éloigné des gamelles d’eau et de nourriture.

– Installez l’espace repos (panier, coussin…) loin des deux espaces précédents.

– Prévoyez en outre quelques jouets pour le nouveau venu et au moins un griffoir.

Astuce n° 3 : facilitez l’adaptation de votre chaton chez vous

Votre chaton vient tout juste d’être séparé de sa mère, de sa fratrie et de son environnement. Soyez patient et doux avec lui, ce qui jettera les bases d’une relation de confiance et facilitera beaucoup son éducation ultérieure.

Lorsqu’il arrive chez vous, il est préférable que votre nouveau petit compagnon passe ses premiers jours dans une seule pièce. Posez sa caisse au sol et laissez votre bébé chat sortir et explorer seul son environnement. Vous pourrez ensuite lui montrer ses différents espaces ainsi que ses jouets, puis le laisser se les approprier tranquillement.

Éventuellement, vous pouvez diffuser des phéromones, qui aideront votre chaton à se détendre et apaiseront son anxiété.

Astuce n° 4 : la nuit, évitez de prendre votre chaton avec vous

Si vous ne souhaitez pas que votre petit chat prenne l’habitude de dormir avec vous dans votre chambre, c’est dès la première nuit qu’il faut le laisser seul. Installez-le dans son panier, faites-lui une caresse… et ne vous laissez pas attendrir par ses miaulements à des heures intempestives !

Astuce n° 5 : éduquez votre chaton à la propreté

En principe, votre chaton aura déjà acquis la propreté avec sa mère. Lorsqu’il arrive chez vous, peaufinez cette éducation en respectant quelques règles simples :

– Déposez votre chaton dans son bac et faites-lui gratter doucement la litière avec sa patte avant. Il comprendra très vite qu’il devra faire ses besoins à cet endroit.

– S’il les fait ailleurs, ne le grondez pas, mais ramenez-le vers son bac à litière.

– Nettoyez ce bac chaque jour et changez entièrement la litière une fois par semaine, sinon votre chaton, très propre par nature, se trouvera un autre endroit plus à son goût.

Astuce n° 6 : éduquez votre chaton pour qu’il contrôle ses comportements

Éduquer un chaton, c’est avant tout lui apprendre à ne pas griffer ni mordre. S’il tente de le faire, dites-lui non d’une voix ferme et n’hésitez pas à lui donner une petite tape sur la truffe.

Même chose s’il s’en prend à vos rideaux ou à vos meubles : dans ce cas, amenez-le vers son griffoir, ou mieux, disposez un griffoir près de l’endroit interdit. Chaque fois que votre chaton l’utilisera, complimentez-le et offrez-lui une caresse ou une friandise.

Il existe des répulsifs et des attractifs pour vous aider à le réorienter vers le bon endroit.

Dans tous les cas, lorsque votre petit compagnon fait une bêtise, évitez de crier, mais adoptez une voix ferme et sévère. Vous pouvez accompagner cette réprimande d’un son désagréable : claquement de doigts ou son d’un appareil appelé « clicker »

Astuce n° 7 : faites jouer votre chaton

Un jeune chat est par nature très joueur. Il prendra beaucoup de plaisir à découvrir et à utiliser les jeux que vous aurez préparés pour lui : petites balles, arbre à chat, hochets, souris en tissu, boulettes de papier, ficelles…

De temps à autre, jouez vous-même avec lui : cela renforcera à la fois son intelligence et sa socialisation. Par contre, arrêtez le jeu dès votre petit animal s’excite trop.

Astuce n° 8 : socialisez votre chaton

C’est lorsque votre chaton est très jeune qu’il faut l’habituer à rencontrer le maximum de personnes de tout âge, à entendre différents sons (radio, télévision, appareils électroménagers…) et à multiplier les expériences de toutes sortes (jeu avec les enfants, promenade en voiture…)

En agissant de cette façon, vous permettrez à votre chat de vivre toute sa vie en bonne intelligence avec les humains.

Astuce n° 9 : mettez votre chaton en contact avec d’autres animaux

Bien élever un chaton, c’est aussi le mettre dès son très jeune âge en présence d’autres animaux, aussi variés que possible, aussi bien les animaux domestiques présents chez vous (chien, hamster…) que d’autres animaux comme les poules ou les oiseaux.

Bien entendu, soyez toujours présent et attentif, ainsi tout se passera bien et votre chaton ne considérera pas ultérieurement ces animaux comme des proies possibles.

Astuce n° 10 : sécurisez les premières sorties de votre chaton

Si vous avez un jardin, ne laissez pas sortir votre chaton trop tôt : il vaut mieux attendre au moins un mois, voire plus, le temps que votre petit compagnon ait exploré toute la maison et ait commencé à y établir son territoire ; de cette façon, il sera moins enclin aux fugues par la suite.

Lors des premières sorties de votre jeune chat au jardin, restez toujours avec lui. Pour plus de sécurité, vous pouvez tenter de l’équiper d’un harnais et d’une laisse… s’il les supporte !

Commencez par des sorties brèves, que vous allongerez progressivement. Enfin, donnez à votre chaton une caresse ou une friandise à la fin de la promenade : de cette manière, il associera le retour au bercail à un moment agréable.

Comment créer un habitat confortable pour mon chat ?

Lire la suite

Comment faire cohabiter chien et chat ?

Lire la suite