Comment bien nourrir mon chat ?

Un aliment de bonne qualité assurera la bonne santé de votre chat. Il peut même permettre d’améliorer son espérance de vie de 2 ans en moyenne !

Quelle alimentation faut-il donner à mon chat ?1

Que vous optiez pour une alimentation humide, c’est-à-dire des pâtés en boite, ou bien pour une alimentation dite sèche, comme des croquettes, l’essentiel est de choisir un produit haut de gamme. Il apportera, sans besoin de compléter sa ration, tout ce dont l’organisme de votre chat a besoin. Vous trouverez des aliments de type Premium dans votre magasin spécialisé ou bien chez votre vétérinaire.

Comment savoir adapter une juste ration pour mon chat ? 2

Vous pouvez vous référer aux indications portées sur les emballages. Mais également demander conseil à votre vétérinaire, qui peut vous aider à établir une courbe de poids afin de bien suivre l’évolution au fil du temps. Entre la naissance et ses 1 an, l’alimentation de votre chaton devra couvrir ses besoins de croissance. Cela peut varier d’un animal à l’autre selon sa taille, son espèce, son mode de vie, etc. Une fois la croissance maitrisée, vous pourrez, tout en restant dans une gamme d’une même marque, choisir un aliment destiné à votre chat devenu adulte puis senior. Vous préserverez ainsi la bonne santé de votre compagnon avec un poids optimal.

Est-ce que je peux laisser la gamelle de mon chat en permanence à sa disposition ? 3

Tout à fait ! Le chat est un « grignoteur ». Il aime faire plusieurs petits repas par jour. C’est pour cela que ce que l ‘on appelle une distribution en libre-service lui convient tout à fait. L’avantage d’avoir recours à des croquettes est qu’elles ont moins tendance à s’oxyder une fois laissées à l’air libre. Vous pouvez également multiplier les gamelles de votre chat dans la maison ; celles pour les aliments comme celles pour l’eau, car il est important qu’il s’hydrate bien. Une fontaine à eau que vous trouverez dans votre magasin spécialisée est une bonne solution. Cette façon de distribuer son alimentation et son eau de manière « répartie » dans l’habitat lui donnera l’occasion de « bouger » et de s’occuper.

Si mon chat rechigne à manger, est-ce que je dois m’inquiéter ? 4

Toute modification du mode de vie de votre chat peut le perturber. Que ce soit un changement de mobilier, un déménagement, un déplacement… Dès lors que vous percevez une attitude anormale, un changement significatif dans son comportement, il ne faut pas hésiter à consulter le vétérinaire. Une baisse d’appétit peut avoir de nombreuses causes. L’assurance santé animale permet de soigner votre chat tout en gérant votre budget. Elle prend en charge non seulement les traitements mis en place le cas échéant, mais aussi les examens si ceux-ci s’avèrent nécessaires afin de trouver l’origine du trouble.

Mon chat a t-il besoin d’un aliment spécifique ? 5

C’est votre vétérinaire qui en décidera de l’utilité. Tout comme celui d’un complément alimentaire. Une alimentation dite thérapeutique - et/ou des compléments - peuvent être effectivement prescrits afin d’aider à lutter contre une maladie. Ces aliments « renforcent » et viennent soutenir un traitement mis en place. Ils participent efficacement au maintien de la bonne santé et permettent de diminuer les risques de rechutes. Mais si votre chat est en bonne forme et bien nourri, il pourra se contenter de l’aliment de qualité qu’il apprécie et que vous lui distribuez chaque jour.

Puis-je donner des friandises à mon chat ? 6

Oui, et vous verrez comment il va prendre l’habitude de vous les réclamer ! Mais attention, ne donnez pas de restes de table. Choisissez des friandises spécialement adaptées et tenez-en compte également dans sa ration quotidienne. Vous trouverez des friandises de bonne qualité pour cotre chat dans votre magasin spécialisé ou chez votre vétérinaire.

Et si mon chat est trop gros, que dois-je faire ? 7

40% des chats sont obèses ou en surpoids. Ce phénomène s’aggrave d’année en année et est de plus en plus constaté par les vétérinaires. C’est un véritable problème de santé qui peut aggraver certains troubles ou être à l’origine de maladies aussi. Bien entendu, un régime pourra être mis en place, à l’aide d’une alimentation « allégée ». Il faudra faire en sorte de vous y tenir et de ne pas céder. A noter que la stérilisation de votre chat – qui est recommandée - peut diminuer ses besoins énergétiques de l’ordre de 30%. Mais l’obésité de votre chat n’est pas une fatalité. Il suffit d’anticiper et de changer d’aliment avant la stérilisation. Ce changement se fera progressivement, sur une quinzaine de jours, afin d’éviter les troubles digestifs. Quelques jouets et/ou un arbre à chats que vous trouverez dans votre magasin spécialisé lui permettront aussi d’entretenir sa silhouette en faisant un peu d’exercice. Ajoutez à cela les parties de jeux que vous devrez lui accorder chaque jour, et votre chat sera en super forme !

Découvrez notre #TutoVeto Comment bien nourrir son chat ? 8

Animal du désert, le chat boit peu naturellement. Cependant, pour éviter la déshydratation et des problèmes rénaux, il convient de lui donner de la nourriture dite « humide ». Notre expert vous aide à faire les meilleurs choix pour votre compagnon.

les produits qui vont vous intéresser