Nos conseils animaux

LE CONSEIL du moment

Quels sont les oiseaux de nos jardins ?

Certains oiseaux sont présents toute l’année. Les jardins sont leurs résidences de prédilection, ils y nichent ou viennent s’y nourrir. Parmi eux, quelques uns peuvent même se révéler très proches des humains. Quelques pistes pour les identifier :

• Le rouge-gorge. Petit œil vif et bien noir, silhouette arrondie, longues pattes fines, plastron brique. Cet insectivore n’est jamais loin du jardinier quand il bêche car il se régale de vers. C’est un habitué du tas de compost et des abords du barbecue, où il sait qu’il trouvera toujours quelques miettes, notamment de poulet rôti, qu’il adore.

• Le merle noir. Plumage noir et bec jaune pour le mâle. Plumage plus clair pour la femelle et les jeunes. Il se déplace en sautillant au sol et niche dans les buissons. Gourmand, il est à la fois insectivore, granivore et frugivore et se régale à grand bruit dans les petits fruitiers (framboisiers, fraisiers, groseilliers).

• La mésange. Les plus communes sont la mésange charbonnière et la mésange bleue. La première est la plus grosse. Elle a un plumage foncé : bleu, noir et jaune sous le ventre, avec une bande ventrale noire chez le mâle. La seconde est plus petite, avec un plumage bleu d’azur et jaune pâle. Insectivores et frugivores, elles apprécient en hiver les graines, notamment les cacahuètes.

• Le pinson. Ravissant avec sa silhouette fine et son plumage haut en couleurs. Calotte bleu gris, front noir, poitrail rose orangé pour le mâle. La femelle est plus terne, avec un dos brun olive. Chant mélodieux. Granivore exclusivement.

• La pie. Imposante (avec le corbeau, c’est le plus gros oiseau du jardin) et superbe, avec son plumage blanc et noir, gonflé, brillant et sa longue queue étagée. Intelligente, elle se laisse apprivoiser. Opportuniste, elle se nourrit de tout et apprécie notamment les fruits (pommes, poires, cerises).

• Le troglodyte. Minuscule, il niche dans les anfractuosités des vieux murs avec lesquels il se confond car son plumage est brun gris. Vif, nerveux, il se distingue par ses mouvements saccadés, et le positionnement de sa queue, souvent à la verticale. Il se nourrit d’insectes, notamment de moustiques

• La tourterelle turque. Son roucoulement caractéristique enchante les jardins. Robe gris rosé et collier noir, elle vit en couple et s’abreuve souvent aux points d’eau. Elle est granivore.

• Le verdier. Vert olive et jaune, de la taille d’un moineau, avec un bec fort, il évoquerait presque un canari. Il est granivore.

• L’accenteur mouchet. Il se confond avec le moineau car son plumage gris brun est similaire, mais son bec est plus fin. Il se nourrit d’insectes à la belle saison et de graines l’hiver.

NOS Univers animaux